Clair

-17°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 79%
Vent: WSW à 17.70 km/h
mardi, 30 novembre 2010 02:00

1 million de dollars pour les sages-femmes

La région de la Montérégie pourra compter sur un investissement gouvernemental de près de 1 million de dollars par année qui lui permettra d'implanter les services de sages-femmes sur le territoire desservi par le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Haut-Richelieu-Rouville. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui la ministre du Tourisme, ministre responsable de la Montérégie et députée de Laporte, madame Nicole Ménard, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc. Cette initiative s'inscrit dans les priorités établies dans la Politique de périnatalité 2008-2011, qui prévoit, entre autres, le développement des services offerts par les sages-femmes.

Cet investissement servira à l'installation et au démarrage des services de sages-femmes dans la région. L'ensemble du milieu est mobilisé autour de cette implantation. En effet, le projet reçoit le soutien du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens et de l'équipe des obstétriciens-gynécologues du CSSS Haut-Richelieu-Rouville. Ce projet fera appel à l'interdisciplinarité ainsi qu'à la collaboration interprofessionnelle, composantes essentielles au bon fonctionnement d'une telle structure, en plus d'être un atout certain pour les futures mères et les nouveau-nés. En plus de l'accouchement à domicile, l'intégration des accouchements avec sage-femme à l'Hôpital du Haut-Richelieu est également prévue.
« La mise sur pied de cette nouvelle offre de service témoigne de la volonté du ministère de la Santé et des Services sociaux et de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie de mettre en place rapidement et de façon permanente des services de sages-femmes dans la région, de façon à répondre aux souhaits et aux besoins de la population. Mentionnons également que le projet est justifié par le nombre important de naissances, ainsi que par la croissance démographique de la région. En 2009, la Montérégie à elle seule représentait 18 % des naissances du Québec, au deuxième rang derrière Montréal (26%) », a mentionné madame Ménard.
Le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que l'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie fourniront, à parts égales, une somme de 478 236 dollars pour l'année 2010-2011, un financement qui sera porté à plus de 1 million de dollars pour les années subséquentes. L'implantation de ces services nécessitera également un budget de démarrage non récurrent de 330 734 dollars, montant assumé entièrement par le Ministère.
« Les enfants sont la plus grande richesse de notre société. Avec l'annonce d'aujourd'hui nous souhaitons ajouter, à celle déjà existante, une nouvelle expertise tout en renforçant l'offre de service aux femmes de la région. C'est aussi un appui tangible aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux de la Montérégie afin qu'ils soient mieux outillés pour répondre à la demande et aux besoins exprimés par les futurs parents, dont celui d'accoucher de façon sécuritaire dans l'environnement qui leur convient », a conclu la ministre.