Nuageux

3°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 92%
Vent: SE à 22.53 km/h
jeudi, 21 octobre 2010 01:00

Accusations d’homicide involontaire pour René Thériault

C’est finalement à des accusations d’homicide involontaire auxquelles René Thériault, de Saint-Mathias-sur-Richelieu, a dû faire face hier matin au Palais de justice de St-Hyacinthe. Celui qui a été intercepté par la police de Rivière-du-Loup lundi soir près de St-Modeste dans le Bas-St-Laurent, avec le corps de sa conjointe dans le coffre arrière, devra également subir une évaluation psychologique.

L’accusé a fondu en larmes en apercevant ses deux fils âgés de 15 et 20 ans qui se trouvaient dans la salle d’audience. À partir de ce moment, il n’a pas écouté le déroulement de l’audience et les conversations entre son avocat, le procureur de la couronne et le juge. Rappelons que les deux enfants du couple n’étaient pas à la maison lorsque le drame est survenu. L’aîné se trouvait au travail et le benjamin à l’école.
On se souvient que lundi soir, la Sûreté du Québec de Rivière-du-Loup a procédé à l’arrestation de René Thériault, suite à des informations émanant de la Régie Intermunicipale Richelieu St-Laurent. Cette dernière avait de bonnes raisons de croire, en raison d’appels passés par l’accusé, qu’il était en route vers ce coin de pays. Vers 21 h, les policiers ont précédé à l’arrestation du suspect. Quelques heures plus tard, vers 1 h du matin, ils ont retrouvé la camionnette de René Thériault dans laquelle gisait le corps de son ex-conjointe, qui aurait possiblement été étranglée.