SP_WEATHER_BREEZY

-3°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 41%
Vent: W à 40.23 km/h
mercredi, 09 juin 2010 14:53

Aider mon adolescent à rester à l’école

Pour aider mon adolescent à continuer le secondaire et rester à l’école jusqu’au bout, il faut que le jeune prenne sa place et se fasse une place au sein de son école. On doit l’aider à utiliser l’aide qui lui est offerte au secondaire et à consulter les spécialistes de son école. L’adolescent doit trouver des solutions à ses problèmes pour devenir autonome.

On doit l’aider à utiliser son jugement et à appliquer des solutions envers ses difficultés. Aussi, il doit développer des moyens de gérer son stress et de se donner une méthode de travail au secondaire. Pour rester et aimer le secondaire ou l’école, le jeune doit considérer ses talents et utiliser ses forces dans des activités scolaires ou sociales.
Une autre manière de l’inciter à rester à l’école est de lui demander de se fixer des objectifs de réussite réalisable à court et à long terme. Il peut identifier des moyens concrets pour les atteindre et les écrire avec vous. Le parent peut l’aider à évaluer s’il a mis les efforts nécessaires pour appliquer ces moyens et se récompenser pour ces objectifs atteints.
Le jeune peut s’imaginer en train de réussir et visualiser son avenir. Il peut faire une activité qu’il aime et lui tient à cœur dans son école, cela l’incitera à rester à l’école. De plus, on peut lui demander de se choisir des amis de confiance qui peuvent l’aider et qui sont des sources inspirantes, ceux qui décrochent peuvent nuire à sa réussite. En tant que parent, il est mieux d’être au courant de ses allées et venues et d’inciter votre adolescent à vous parler de l’école, de ses résultats scolaires et de ses projets d’avenir.
La communication est importante et vous pouvez l’amener à rechercher activement un domaine d’intérêt pour son futur ou un type d’emploi qu’il apprécierait. Montrez-lui qu’il doit devenir autonome, de comprendre l’utilité de l’école et de ses impacts futurs. Le fait de connaître l’impact de ses propres agissements dans la réalité aidera le jeune à se projeter dans son avenir et à vouloir continuer l’école. De plus, l’encourager à travailler et se ramasser des sous peut le rendre plus consciencieux et débrouillard.
Vous pouvez l’inciter à s’intéresser à des matières particulières ou à participer à des organisations de spectacles, à une association étudiante ou autres qui pourraient favoriser son désir de s’accrocher et rester à l’école.

Marie-Josée Lépine éducatrice spécialisée, intervenante en délinquance et finissante en adaptation scolaire primaire
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.