Généralement nuageux

-1°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SSE à 28.97 km/h
vendredi, 01 juillet 2011 01:00

Bertrand St-Arnaud et le rôle de leader adjoint

Le député péquiste de Chambly, Bertrand St-Arnaud occupe le poste de leader adjoint pour son parti à l’assemblée nationale. Bien que l’on entende souvent parler de ce rôle parlementaire, qu’en est-il exactement des fonctions quotidiennes de notre député en chambre? Bertrand St-Arnaud nous l’explique.

« Essentiellement je suis là pour soutenir le leader parlementaire Stéphane Bédard » explique d’entrée de jeu Bertrand St-Arnaud. Le député de Chambly doit être à Québec tous les lundis où, en début de soirée, il se réunit avec une équipe de 6 à 7 députés pour préparer la période des questions du lendemain. Les autres matins de la semaine, c’est à 8 h 30 que le groupe se rencontre. Lors de ces réunions, ils décident ensemble des questions qui seront posées au gouvernement à la prochaine période des questions qui dure une heure. « Nous assignons également les questions aux députés qui maîtrisent bien un dossier ou dont les électeurs sont directement touchés ». Le leader adjoint rencontre ensuite les autres députés du parti afin de les informer du déroulement de la période des questions. « Souvent, on doit changer certaines questions ou attribuer la parole à un autre député. Bref, on valide avec eux et on modifie le plan de match au besoin », ajoute-t-il.

Ce qui est intéressant pour un leader adjoint, c’est qu’en plus de maîtriser les dossiers de son comté, il doit également connaître tous les dossiers des autres comtés ainsi que les enjeux nationaux. « C’est énormément de travail. Ce rôle, très accaparant, demande une très grande présence à Québec mais j’adore ça ».

Mais à quel moment le député prend-il le temps de s’occuper des dossiers du comté? « Durant la journée, les soirs de semaine, le vendredi et les week-ends » explique celui qui affirme du même souffle être très bien entouré par ses adjoints politiques de la circonscription. « Ils sont très expérimentés et ils savent me soutenir dans mon rôle et me représenter à merveille quand je ne peux être présent. C’est un travail d’équipe tout ça ».

Avec un travail si prenant et la récente crise au Parti Québécois, Bertrand St-Arnaud avoue être présentement fatigué et compte se reposer au mois de juillet afin de revenir en forme à la fin de l’été. On lui souhaite de belles vacances bien méritées.