Nuageux

-8°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 83%
Vent: W à 28.97 km/h
vendredi, 21 septembre 2012 02:00

Bertrand St-Arnaud surpris et heureux d’être le nouveau ministre de la Justice

Le nouveau ministre de la Justice, le député de Chambly Bertrand St-Arnaud, s’est dit surpris de se voir offrir ce ministère mardi dernier lors de sa rencontre avec la première ministre du Québec Pauline Marois. « J’avais envisagé d’autres possibilités, car j’avais de l’expérience dans d’autres domaines, mais c’est toute une surprise et un honneur pour moi d’avoir été choisi à cet important ministère » a indiqué M. St-Arnaud, quelques heures après l’annonce de sa nomination.

Celui qui a été critique en matière de sécurité publique était pressenti par les analystes pour devenir le responsable de ce portefeuille. De son côté, le principal intéressé avait pensé que sa chef lui proposerait ce ministère ou celui des relations internationales : « J’ai été chef de cabinet de Louise Beaudoin alors qu’elle était ministre aux Relations internationales. J’avais donc une certaine expertise également dans ce domaine».

Très heureux de sa nomination, le nouveau ministre péquiste affirme être emballé de relever ce défi. Dès aujourd’hui, il compte se mettre en mode lecture pour quelques jours afin de prendre connaissance des dossiers. « Je m’attends à travailler 7 jours sur 7 au moins jusqu’à Noël », a-t-il indiqué.

Quant au comté de Chambly, M. St-Arnaud n’a pas manqué de remercier les électeurs de la circonscription : « C’est grâce à eux que j’ai été élu et que j’ai eu la chance de me faire offrir le poste de ministre. » Quant à sa présence sur le territoire, M. St-Arnaud indique qu’il fera tout ce qu’il peut pour pouvoir être aussi présent qu’avant, mais concède tout de même que ce sera plus difficile. « J’ai la chance d’avoir de très bons adjoints qui travaillent avec moi depuis longtemps. Nous travaillerons ensemble pour nous assurer que les dossiers du comté progressent comme il se doit » a-t-il conclu.

À son arrivée à son premier conseil des ministres hier matin à 9 h, Bertrand St-Arnaud a établi deux priorités de son ministère. Il entend se battre pour une meilleure accessibilité à la justice, notamment en haussant les seuils d'accessibilité à l'aide juridique, et en venant davantage en aide aux victimes d'actes criminels, comme promis en campagne électorale.

« Il faut trouver une façon d'impliquer davantage les victimes d'actes criminels dans le processus judiciaire, notamment au niveau du prononcé de la sentence, a-t-il fait valoir. Il faudra aussi revoir toute cette question du soutien aux victimes d'actes criminels, notamment en élargissant les crimes visés par le régime d'indemnisation ».