Nuageux

0°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 42%
Vent: E à 17.70 km/h
lundi, 28 mars 2005 19:00

Céline Bérubé: Oui! Même en 2005

Mme Céline Bérubé a connu une enfance religieuse comme la plupart des gens de sa génération. Mais c’est au début des années 80 qu’elle redécouvre, avec une toute nouvelle vision, la religion catholique. L’implication de Mme Bérubé dans la paroisse Saint-Joseph ne se résume pas seulement à se rendre à la messe tous les dimanches matins. De 1983, après la naissance de sa fille Catherine, à 1993, elle guide et explique avec plaisir aux jeunes couples les préparatifs reliés au baptême de leur enfant.

Elle s’implique ensuite avec 8 autres personnes auprès de l’organisme «Développement et Paix» qui appuie les projets locaux dans différents pays en difficulté. Chaque année, elle sensibilise les gens aux différents thèmes de l’organisme. Cette année, la thématique est «l’eau». La gestion de l’eau potable dans les pays sous-développés est trop souvent sous l’emprise des multinationales. Par ailleurs les dirigeants de la ville de Chambly se sont engagés à ne pas privatiser la gestion de l’eau.
En 2000, dans le cadre des JMJ (Journées mondiales de la jeunesse), Céline Bérubé accompagne sa fille dans un pèlerinage à Rome, suite à cette expérience elle se sent rajeunir. En 2002, elle produit le «Gala Jeunesse» , un spectacle de variétés afin d’amasser des fonds pour accueillir 200 jeunes pèlerins français à Chambly et Carignan. Plus récemment en 2003, Mme Bérubé devient membre de l’assemblée de fabrique et s’occupe des dossiers financiers des 2 cimetières et des trois communautés de la paroisse soit: Saint-Joseph, Très Saint-Coeur et Saint-Joachim.
De nos jours, en 2005, alors que les églises perdent de leur popularité, certains comme Céline Bérubé, se trouve encore un moteur, qui leur permet de s’impliquer bénévolement dans leurs communautés religieuses.
Par Marie-Eve Caron