Généralement ensoleillé

-13°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 67%
Vent: WSW à 35.40 km/h
dimanche, 08 novembre 2009 19:00

Chronique humeur - Les constats de l’élection municipale

En examinant les résultats de l’élection municipale dans les villes du bassin de Chambly, plusieurs constats sont notables aujourd’hui. D’abord, les citoyens de Chambly ont donné une majorité, aussi faible soit-elle, au maire Denis Lavoie et à Action Chambly. On devrait donc assister à une pelletée de terre pour un complexe sportif très bientôt. Un conseil municipal à cinq (en incluant le maire) contre quatre favorisera-t-il la concertation et le travail d’équipe? Ça reste à voir, mais laissons la chance aux coureurs. À Carignan, Jean-Guy Legendre, de même que presque toute son équipe, ont mordu la poussière. Doit-on s’en surprendre? Un maire qui perd la moitié de son équipe en cours de mandat, qui répond aux questions des journalistes uniquement lorsque ça lui chante et qui se fait accuser d’un manque flagrant de concertation par des gens de son entourage? Voilà un homme qui risquait gros le 1er novembre. Ça lui aura finalement explosé en plein visage. À Richelieu, il est clair que la division du vote entre Odette Renaud et François Villeneuve aura donné un coup de main au maire sortant Jacques Ladouceur, qui s’est fait réélire avec moins de 50% des voix.
François Villeneuve manquait-il de chiffres? Son approche était-elle trop utopique? Et Odette Renaud, avait-elle suffisamment de visibilité pour déloger Jacques Ladouceur? Les hypothèses sont nombreuses mais une chose est certaine, les quatre villes du bassin, incluant Saint-Mathias-sur-Richelieu, ont maintenant des maires jouissant de majorités. Les citoyens sont donc en droit de s’attendre à des résultats concrets et rapides.
Samuel Thibault