Généralement nuageux

0°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 88%
Vent: S à 28.97 km/h
vendredi, 11 mai 2012 09:00

Déjeuner de financement de Line Beauchamp - « Nous exigeons des réponses à nos questions » - Bertrand St-Arnaud

Dans le dossier du déjeuner de financement de Line Beauchamp du 9 avril 2009 à Laval, le député de Chambly, porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éthique et de sécurité publique, Bertrand St-Arnaud, a transmis une question écrite qui apparaît au feuilleton du mercredi 9 mai.

 

Lors de cette activité de financement du Parti libéral du Québec, le journal La Presse relate que 15 à 20 invités étaient présents et que cette activité a rapporté à l'Association libérale de Bourassa-Sauvé 61 500 dollars.

« Ce n'est pas rien; on parle d'une activité de financement organisée par des ingénieurs à laquelle participaient un membre connu de la mafia montréalaise et des acteurs importants d'une firme qui négociaient à l'époque avec le ministère dont Line Beauchamp était la titulaire. Nos questions sont légitimes et depuis une semaine, nous nous faisons répondre n'importe quoi par ce gouvernement », a déploré Bertrand St-Arnaud.

Le député a soumis une seconde question, relative cette fois-ci à une autre activité de financement organisée pour l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau. « Nathalie Normandeau a elle-même admis qu'une firme d'ingénieurs avait organisé une activité de financement pour elle. Et au Parti libéral rien de tout cela ne semble poser problème », a Bertrand St-Arnaud.

« Les questions qui se posent relativement à ces activités sont nombreuses. C'est pourquoi nous avons décidé d'utiliser un maximum de moyens pour obtenir des réponses. Personne ne semble enclin dans ce gouvernement à faire la lumière sur ces activités. C'est grotesque! », a ajouté le député de Chambly.

Toute question visant à obtenir de l'information du gouvernement et qui nécessite une réponse longue, détaillée ou technique doit être soumise par écrit et inscrite au Feuilleton. Un député doit donner un avis écrit de 48 heures s'il a l'intention de soumettre ce genre de question. Un député peut faire inscrire au Feuilleton jusqu'à quatre questions en même temps. Tout député qui donne avis d'une question écrite peut demander une réponse dans les 45 jours et peut également demander des réponses orales.