Généralement nuageux

-11°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 85%
Vent: ENE à 11.27 km/h
vendredi, 05 avril 2013 08:52

École de la Roselière : rencontre possible entre la présidente de la CSP et les parents

La présidente de la Commission scolaire des Patriotes, Hélène Roberge, devrait répondre sous peu à la Corporation des parents de l’école de la Roselière de Chambly qui demande la tenue d’une séance de travail avec les commissaires. Lors de la dernière séance du conseil qui s’est tenue le 2 avril dernier à Boucherville, le groupe de parents, qui s’oppose à la fermeture de l’école de la Roselière qui enseigne la pédagogie Waldorf, en a officiellement fait la demande.

Pour l’instant, aucune réponse n’a encore été donnée aux parents qui demandent une séance de travail portant spécialement sur la présentation du contre-rapport des parents et du mémoire des enseignants. Par ailleurs, les parents sont d’avis qu’un médiateur devrait être nommé dans les plus brefs délais pour faciliter une sortie de crise au conflit qui oppose les parents de l’école de la Roselière à la Commission scolaire des Patriotes. Cette tierce partie serait désignée d’un commun accord entre les deux parties afin de permettre une meilleure communication et de renouer le lien de collaboration.

On se souviendra qu’en janvier dernier, le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a décidé de ne pas présenter de demande de renouvellement d’approbation à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) pour maintenir le projet particulier de pédagogie Waldorf à l’école de la Roselière de Chambly pour l’année 2013-2014. L’école de la Roselière perd donc son statut d’école à projet particulier le 30 juin 2013 et devient une école primaire régulière dès la rentrée 2013-2014. À la fin de cette année, l’école de la Roselière devrait fermer ses portes. Depuis cette annonce, de nombreuses manifestations ont eu lieu afin de dénoncer cette décision.