Généralement clair

18°C

Chambly, Qc

Généralement clair
Humidité: 92%
Vent: S à 22.53 km/h
jeudi, 13 septembre 2012 09:39

Électrification des trains de banlieue : des retombées positives pour Chambly-Borduas, estime Matthew Dubé

L’électrification des lignes de trains de banlieue aurait un impact positif majeur pour la communauté desservie par les stations de Saint-Basile-le-Grand, McMasterville et Mont-Saint-Hilaire, d’après le député de Chambly-Borduas. Toutefois, le projet est sur la glace, puisque le Canadien National (CN) et le Canadien Pacifique (CP) ne semblent pas vouloir coopérer avec l’Agence Métropolitaine de Transport (AMT).

 

 « Le réseau de chemins de fer de notre circonscription constitue un des noyaux du développement économique pour bon nombre d’entreprises et de municipalités, en plus de rapprocher les citoyens de la communauté urbaine de Montréal, indique Matthew Dubé. Je juge essentiel que les protagonistes fédéraux travaillent à l’unisson avec le Québec et les municipalités touchées par ce projet de développement durable », précise-t-il.

 

Le projet d’électrification est bloqué par le CN et le CP, car trop compliqué à gérer, selon un quotidien montréalais. « Le NPD propose l’élaboration d’une stratégie pancanadienne du transport en commun, indique M. Dubé. Une telle stratégie permettrait d’éviter que des projets bénéfiques pour la communauté comme celui-ci ne soient remisés sur la voie de garage. »

 

« Rappelons que le Canada est le seul pays du G8 qui ne dispose toujours pas d’une telle stratégie pour le développement de son système de transport en commun, laissant les provinces et les villes travailler chacune de leur côté sur des projets séparés », ajoute le porte-parole adjoint du NPD en matière de transport, Robert Aubin.

 

« Nous devons travailler ensemble afin de développer convenablement nos infrastructures ferroviaires pour le bien-être des générations futures. En plus de contribuer à la diminution de notre production de gaz à effet de serre, un tel projet bénéficierait à notre économie, dans une perspective de développement durable » conclut M. Dubé.

Communiqué