Clair

-1°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 51%
Vent: WNW à 22.53 km/h
jeudi, 25 novembre 2010 09:04

Entente à l’amiable entre les conseillers d’Action Chambly et Jean-Paul Grégoire

La poursuite en diffamation qu’avaient intentée le maire Denis Lavoie, les conseillers municipaux Steeve Demers et Jean Roy ainsi que l’ancien conseiller Daniel Monast contre l’ex-conseiller municipal Jean-Paul Grégoire s’est finalement réglée à l’amiable.

Dans une entente qui demeure confidentielle, les parties en sont venues à un règlement. Toutefois, l’ancien conseiller municipal du Parti Municipal Chambly (PMC), Jean-Paul Grégoire, doit faire publier le message qui suit : « Je ne visais pas les demandeurs dans mes propos lorsque les termes ‘’chercheurs de poux’’ ou ‘’déséquilibrés persécuteurs’’, ou tout autre terme semblable, ont été mentionnés dans mes communiqués. Je regrette que les demandeurs ou quiconque aient pu interpréter ces propos comme étant applicables aux demandeurs Denis Lavoie, Steeve Demers, Daniel Monast et Jean Roy ».
Soulignons qu’en avril 2008, le Maire de Chambly, Denis Lavoie ainsi que les conseillers municipaux de son parti Action Chambly, avaient intenté une poursuite contre Jean-Paul Grégoire suite à des lettres que ce dernier avait fait parvenir au journal Le Chambly Matin ainsi qu’au Journal de Chambly. Le montant de la poursuite était de 45 000 dollars à titre de dommages-intérêt et 25 000 dollars à titre de dommages punitifs exemplaires. De son côté, Jean-Paul Grégoire tenait les deux médias locaux comme étant conjointement responsables avec lui, étant donné qu’ils avaient publié les propos de M. Grégoire, si jamais il était condamné par le tribunal.