Clair

20°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 86%
Vent: SW à 17.70 km/h
mercredi, 28 octobre 2009 20:00

Grippe A(H1N1) : la Montérégie inquiète

Alors qu’on ne compte plus les foyers d’infection en Montérégie, une trentaine d’écoles de la région rapportent cette semaine un taux d’absentéisme de plus de 10%. La situation inquiète aussi dans les hôpitaux, où les hospitalisations viennent de tripler.
La Commission scolaire des Patriotes a indiqué lundi que des premiers cas de grippe A(H1N1) ont été diagnostiqués chez les élèves et employés de ses établissements. Même si aucun d’entre eux n’a nécessité d’hospitalisation aux dernières nouvelles, plusieurs étudiants ont dû s’absenter au cours des derniers jours, présentant des symptômes d’allure grippale (fièvre, toux, grande fatigue, courbatures et maux de tête). La CSP souhaite d’ailleurs lancer ce message : « nous demandons aux parents de nos élèves de garder leur enfant à la maison s’il présente des symptômes d’allure grippale et d’aviser l’école, en précisant que cette absence est liée à la grippe (…) Si un enfant commence à avoir des symptômes alors qu’il est à l’école, nous communiquerons avec ses parents afin qu’ils viennent le chercher. »
Hier, une porte-parole de l’école primaire de Salaberry à Chambly a indiqué que le nombre d’absences était effectivement en hausse cette semaine, quoique la situation soit loin d’être dramatique dans l’établissement pour l’instant, l’école étant encore loin du taux d’absentéisme de 10%. Par ailleurs, selon le directeur national de la santé publique, le Dr Alain Poirier, « tous les indicateurs du virus sont en augmentation » actuellement. Pas question toutefois de changer l'ordre de vaccination, comme l’a fait l’Ontario suite au décès d'un hockeyeur de 13 ans. Il est aussi inquiétant de constater, tel qu’a indiqué hier au journal une infirmière spécialisée en vaccination, que « la phase la plus critique reste à venir dans la deuxième moitié du mois de novembre », alors que la population générale, les adultes de 19 ans et plus, n’auront toujours pas été vaccinés à ce moment. La semaine dernière, un sondage indiquait que 43% des Québécois n’ont pas l’intention de se faire vacciner. Cette hésitation a fait réagir l'Association des microbiologistes du Québec cette semaine, qui insiste désormais sur l’importance d’une vaccination de masse. Rappelons que le centre de vaccination pour les citoyens du territoire du CSSS Haut-Richelieu-Rouville est situé au 55, rue des Échevins dans le secteur Saint-Luc, à Saint-Jean-sur-Richelieu.