Généralement nuageux

-1°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SSE à 28.97 km/h
lundi, 04 mai 2009 20:00

Grippe A : la Montérégie surveillée de près

Alors qu’un troisième cas de grippe A(H1N1) a été confirmé au Québec dimanche après-midi en Montérégie, les autorités de la santé et des services sociaux de la région ont activé leur plan d’urgence et sont sur le qui-vive depuis lundi dernier.
Le cas découvert dimanche, celui d’un touriste revenu récemment d’un voyage au Mexique, ne serait plus contagieux. Hier, François Simard, agent d’information à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, n’a pas voulu indiquer la ville où habite l’individu en question, expliquant que dans le cas d’une maladie transmissible, la confidentialité veut que l’on nomme seulement la région où se trouve le cas. « Tout ce que je peux dire, c’est que la personne est retournée chez elle. De notre côté, on a activé tous nos plans de surveillance et on regarde la situation de près. » Même son de cloche du côté du directeur national de santé publique du Québec, le docteur Alain Poirier, qui n'a pas voulu divulguer davantage d'information, insistant sur le fait qu'il s'agit d'un cas léger, qui a été mis en isolation, de même que sa famille, et qui récupère bien.

Vendredi, Nicole Couture, porte-parole au Centre de santé et de services sociaux Haut-Richelieu-Rouville, a expliqué la nature des mesures d’urgence prises dans les différents établissements de santé de la Montérégie depuis lundi dernier. « Tout notre personnel est mobilisé. Des mesures de triage sont effectives à l’entrée des hôpitaux. Nous avons des salles isolées prêtes à recevoir des personnes qui démontreraient certains symptômes. Nous sommes en vigie. Nous avons des cellules de gestion stratégique qui tiennent des réunions régulièrement sur l’état de la situation ». Hier, au moment de mettre sous presse, toujours trois cas de grippe A(H1N1) avaient été confirmés au Québec. Au Canada, seize nouveaux cas se sont ajoutés dimanche, faisant grimper le bilan à 101 au total. Par ailleurs, sans que l'on sache encore si le pic épidémique a effectivement été atteint, le Mexique a décidé d'abaisser son niveau d'alerte à la grippe A(H1N1), hier, le faisant passer du rouge au orange, autorisant la plupart des commerces à reprendre leur activité. Au même moment, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) annonçait que le passage au stade pandémique (niveau 6) n'était pas d'actualité.