SP_WEATHER_BREEZY

8°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 45%
Vent: S à 40.23 km/h
mardi, 28 décembre 2010 00:00

Handball : Le Marievillois Jonathan Leduc aux qualifications pour les Jeux panaméricains

Lors de la qualification pour les Jeux panaméricains qui se déroulaient le jeudi 23 décembre dernier à La Prairie, l’équipe canadienne masculine dont fait partie le Marievillois Jonathan Leduc, a remporté le match s’assurant ainsi d’une participation au prestigieux tournoi. Il a fallu une période de prolongation pour déterminer qui des Canadiens et des Américains obtiendraient le précieux laissez-passer.

Mardi dernier, à Lake Placid, l’équipe canadienne masculine avait perdu le premier des deux duels l’opposant à l’équipe des États-Unis qui s’était terminé par le pointage de 25-21. « Il fallait donc gagner notre match retour par cinq points ou plus », a expliqué le capitaine de l’unifolié Geoffroy Bessette. « Nous avons mis de la pression à nos adversaires dès le début du match, a expliqué l’ailier droit montréalais. Il fallait absolument partir fort si nous voulions prendre l’avantage. »
En menant par un point au début de la deuxième demie, les Canadiens ont poursuivi leur attaque pour obtenir un avantage de six buts avec dix minutes à faire. Les Américains n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot puisqu’ils ont été en mesure de réduire l’écart entre les deux équipes à deux points alors qu’il ne restait qu’une minute au chronomètre. Cette dernière minute a été chargée d’intensité et d’émotions pour les Canadiens qui sont parvenus à marquer trois buts dont l’important dernier, réalisé par Bessette à seulement cinq secondes du dernier coup de sifflet, bon pour une victoire de 25-21, ce qui créait l’égalité entre les deux équipes après les matchs aller-retour. La période de prolongation, formée de deux manches de cinq minutes, a été remportée 6-3 par les Canadiens.
 « Ç’a été assez stressant. Ça s’est joué sur pas grand-chose au final », a commenté le gardien des Canadiens Jonathan Leduc. « Nous les avions bien étudiés et nous savions qui allaient tirer le plus souvent », a affirmé celui qui a également souligné l’apport de ses coéquipiers défenseurs. « Ils étaient très présents et c’était très important! »