Partiellement nuageux

25°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 64%
Vent: NE à 22.53 km/h
mardi, 22 septembre 2009 20:00

Incendies dans les villes du bassin : les policiers sur deux pistes

Samuel Thibault
Les enquêteurs de la Régie de police Richelieu Saint-Laurent examinent actuellement deux pistes sérieuses concernant les nombreux incendies suspects déclarés dans la région de Chambly au cours des derniers mois.
Hier, l’agent Pierre Tremblay, de la Régie policière, a commenté le dossier. « Une enquête est ouverte à l’heure où l’on se parle. Les enquêteurs prennent l’affaire très au sérieux et envisagent deux pistes sérieuses. » Selon les informations obtenues par le journal, l’une des deux pistes viserait un groupe de voyous du secteur de Chambly qui se déplaceraient en scooters. La deuxième impliquerait un suspect qui agirait seul. Semble-t-il que les deux pistes pourraient être valables, certains incendies ayant pris naissance de façon bien différente que d’autres. Questionné à savoir si des mesures de surveillance sont actuellement prises, notamment la filature des suspects, pour éviter de nouveaux feux dans le secteur, Pierre Tremblay a simplement mentionné que « plusieurs techniques d’enquête sont utilisés dans ce genre d’enquête, dont, effectivement, la filature ».
Le nombre d’incendies suspects a de quoi inquiéter les citoyens de la région depuis quelques mois. Le dernier incident s’est déroulé rue Sabrevois à Chambly, sur un chantier de maisons en construction. Dans la nuit du 12 au 13 septembre dernier, une pelle rétrocaveuse a été lourdement endommagée par les flammes. L’incendie a été constaté après deux incidents semblables impliquant quatre monte-charges hydrauliques. Le 21 août, les pompiers de Saint-Mathias-sur-Richelieu ont dû combattre un incendie d'origine criminelle déclenché à l'extérieur d'un entrepôt du chemin des Patriotes. Le feu avait été allumé à l'aide d'un accélérant dans un amoncellement de bois. Le 10 août, les pompiers ont dû se rendre cette fois dans une maison déjà partiellement incendiée et inhabitée de la rue Bellevue, à Saint-Mathias, où le feu avait été allumé intentionnellement. Le 27 mai dernier, le restaurant richelois Au jardin de Carlos a été ravagé par les flammes. L’incendie avait été déclaré de l’extérieur, tout près d’un conteneur. Il s’agissait alors du troisième incendie du genre en moins d’une semaine à Richelieu après ceux d’un conteneur à déchets et d’un bâtiment du chemin des Patriotes. Une fourgonnette avait également été détruite par les flammes un mois plus tôt.