SP_WEATHER_BREEZY

-3°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 41%
Vent: W à 40.23 km/h
jeudi, 19 mars 2009 20:00

Internet : la haute vitesse sans fil partout dans Rouville ?

La MRC de Rouville étudie la possibilité d’instaurer un service Internet haute vitesse (IHV) sans fil sur l’ensemble de son territoire. Au moins 425 personnes, qui n’ont toujours pas accès au service, souhaitent en bénéficier à prix compétitif.
Alors que la ministre des Affaires municipales Nathalie Normandeau a annoncé la semaine dernière une enveloppe de 24 millions $ pour aider les communautés rurales à étendre Internet haute vitesse à l’ensemble de leur territoire, l’importance d’offrir le service à la totalité de la population est partagée par les membres du conseil de la MRC de Rouville. Selon une enquête réalisée l’an dernier, la population des noyaux urbains de la MRC et environ 25 % de son territoire rural possède un accès haute vitesse avec Bell ou Vidéotron actuellement. À la lumière de ces résultats, un mandat d’étude a été confié au consultant Groupe LGA afin qu’il passe en revue différentes avenues technologiques possibles, dont la solution Mesh Wifi (réseau sans fil), offerte au sein la MRC du Haut-Richelieu. Hier, le maire de Marieville Michel Marchand a confirmé l’intérêt des élus de Rouville pour cette solution, à première vue moins onéreuse que l’installation de nouveaux fils aux quatre coins de la MRC.

 « Nous avons tenu une rencontre hier et décidé de faire une approche auprès du Haut-Richelieu pour savoir s’ils pourraient étendre le même type de service ici. Il faut comprendre que nous avons un territoire assez étendu. On pourrait ainsi utiliser des tours, silos, clochés et autres structures en hauteur pour installer des antennes. La possibilité d’utiliser un réseau sans fil coûterait sans doute moins cher. Il n’y a rien de certain, mais c’est une approche que l’on étudie. Évidemment, le problème réside aussi dans le fait que la technologie est en constante évolution. » Grâce au programme Communautés rurales branchées, les MRC du Québec pourront présenter des projets et recevoir une aide pouvant atteindre 1,5 million par projet. Près 300 000 foyers au Québec, soit 10 % de la population, n’ont toujours pas accès à Internet haute vitesse. La ministre Normandeau espère qu'avec le programme Communautés rurales branchées, le service rejoindra 95 % de la population d'ici 2015. Environ 60 % des ménages québécois qui ont accès à IHV utilisent le service.