Partiellement nuageux

15°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 81%
Vent: NNE à 17.70 km/h
lundi, 21 septembre 2009 20:00

Intimidation à Chambly : la FPJQ réagit, le Chambly Matin aussi

Samuel Thibault
La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a réagi dimanche à la plainte formulée par la journaliste Julie Quévillon-Mantha et le Journal de Chambly au sujet des incidents de mardi soir dernier devant la mairie de Chambly. Rappelons que trois partisanes du Parti municipal Chambly (PMC) ont invectivé Mme Quévillon-Mantha en plus de l’accusé de faire preuve d’un parti pris en faveur du parti adverse à la sortie de la séance publique. La FPJQ soutient qu’elle « n’accepte pas qu’une journaliste soit menacée de la sorte ». Elle encourage aussi celle-ci à porter plainte à la police. La semaine dernière, Mme Carole Pronovost, du Journal de Chambly, a confirmé lors d’un entretien téléphonique avec le Chambly Matin qu’une telle plainte serait incessamment déposée. Mme Pronovost a ajouté que les trois partisanes en question avaient maintenant été identifiées.
La fédération entend par ailleurs contacter Pierre Bourbonnais, chef du PMC, pour l'enjoindre d'appeler ses troupes au calme et au respect du travail journalistique. « Si le PMC croit que la couverture journalistique n'est pas adéquate, l'instance appropriée pour en juger est le Conseil de presse et non des personnes excitées dans un escalier », conclut la Fédération. Ce journaliste ayant lui-même été témoin de la scène en plus d’avoir discuté des incidents avec la principale intéressée quelques secondes seulement après ceux-ci, le Chambly Matin entend appuyer Julie Quévillon-Mantha et le Journal de Chambly dans leurs démarches, au nom de la liberté de presse, du respect des individus et des opinions.