Clair

16°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 87%
Vent: SSW à 6.44 km/h
mardi, 24 mai 2011 01:00

Jean-François Mercier croyait pouvoir remporter les élections

Jean-François Mercier, animateur d’Un gars le soir a avoué lors d’une entrevue à 98,5 FM qu’il croyait qu’il allait remporter les élections fédérales de Chambly-Borduas lors du dernier scrutin. Le résident de Carignan qui s’était présenté comme candidat indépendant n’en revenait pas de la réaction des gens sur le terrain. « On me klaxonnait, c’était fou. À un moment, j’ai même cru que j’étais la cible de Surprise sur prise et que la ville de Chambly était complice. Je suis habitué de me faire reconnaître, mais là, les femmes me mettaient leur bébé dans les bras, une madame est venue m’embrasser à la station-service, les voitures s’arrêtaient et reculaient et les gens me disaient que toute leur gang allait voter pour moi, alors j’étais certain de rentrer, mais ce n’est pas ça qui s’est produit. »

 

Celui qui a obtenu 11,43% des suffrages et qui est arrivé en troisième place dans le comté se dit toutefois heureux de ne pas avoir gagné. Pour lui, un humoriste peut apporter plus à la société qu’un politicien. « C’est un poids de moins sur mes épaules, mais je ne pense pas non plus que j’aurais fait une si mauvaise job. Je suis quand même quelqu’un de responsable. J’ai étudié en science politique, je sais ce qui se passe dans mon coin. Ma candidature n’était pas une blague, je le faisais sérieusement, mais je ne le referais pas, car je suis sorti déçu de cette expérience. »

On se souvient que le 2 mai dernier, lors des élections fédérales dans le comté de Chambly-Borduas, le néo démocrate Matthew Dubé a été élu député. Il a devancé le député sortant, le bloquiste Yves Lessard, qui est arrivé en deuxième place, devant Jean-François Mercier. Ce dernier a quand même eu l’occasion de se réjouir peu de temps après sa défaite électorale en remportant l’Olivier de l’année au Gala des Olivier le 15 mai dernier.