Partiellement nuageux

28°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 60%
Vent: SW à 11.27 km/h
mercredi, 04 mai 2011 01:00

Jean François Mercier voulait donner la parole aux désabusés

Le candidat indépendant aux élections fédérales du 2 mai et humoriste Jean-François Mercier s’est adressé à ses partisans réunis au resto-bar Le Jack’eez de Chambly, lundi soir après l’annonce des résultats. Celui qui est arrivé en 3e position aux urnes avec 7 920 votes (11%) s’est exprimé ainsi : « Je voulais donner la parole aux gens désabusés tout en suivant à la lettre le processus démocratique. Les seules personnes qui ne semblaient pas comprendre ce que je faisais étaient les politiciens eux-mêmes ou les professionnels de la politique. On a les politiciens qu’on mérite ? Moi, les politiciens m’irritent », a-t-il affirmé durant son discours.

L’homme qui a trouvé que la campagne électorale n’avait pas été aussi amusante qu’il ne l’aurait souhaité étant donné son horaire déjà chargé et quelques mésaventures comme une mise en demeure, s’est dit encore plus cynique qu’il ne l’était avant l’élection face au système politique.

« À un moment donné, j’avais l’impression d’être dans un gros Surprise sur prise et que toute la ville de Chambly était complice », a-t-il dit au sujet des appuis qu’il a reçus dans le comté de 98 935 électeurs.