SP_WEATHER_BREEZY

6°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 55%
Vent: S à 40.23 km/h
mercredi, 29 janvier 2014 00:00

Jean Lacroix devant la Commission des lésions professionnelles

C’est aujourd’hui que la cause de Jean Lacroix, ancien directeur général de la Ville de Chambly, sera entendue à la Commission des lésions professionnelles (CLP) du Québec. La CLP a pour fonctions d'entendre et de décider des contestations des décisions rendues par la CSST, à la suite d'une révision administrative. Ainsi, M. Lacroix compte aller plus loin dans le litige qui l’oppose à la Ville de Chambly.

Suite à cette audience, le juge a entre 60 et 90 jours pour rendre sa décision qui sera sans appel. Jean Lacroix a été congédié par la municipalité en novembre dernier. Puisque son congédiement avait eu lieu durant un congé de maladie, il avait alors fait appel à la CSST. C’est maintenant la CLP qui doit trancher. On se souviendra qu’au cours de la dernière campagne électorale, Jean Lacroix, qui était en arrêt de travail depuis 10 mois, s’était adressé à une journaliste du Journal de Montréal afin de lui divulguer les résultats de ses enquêtes sur différents contrats. Selon lui, plusieurs extras non justifiés (près de 800 000 $) avaient été accordés par Chambly, alors que Denis Lavoie était en poste. Denis Lavoie s’était défendu en affirmant avoir confiance aux ingénieurs qui lui recommandaient d’autoriser ces travaux. Une longue enquête administrative qui s’est déroulée à la municipalité ainsi qu’un avis juridique ont permis à la Ville de mettre fin à l’emploi de M. Lacroix.