Partiellement nuageux

17°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 92%
Vent: W à 28.97 km/h
jeudi, 24 mars 2011 01:00

Yves Lessard dénonce le budget fédéral

« Avec leur budget indifférent aux besoins des Québécoises et des Québécois, les conservateurs risquent de provoquer des élections. Le budget Flaherty confirme en effet que les conservateurs privilégient clairement l’Ontario et l’Ouest canadien alors que le Québec passe encore une fois son tour. Dans sa forme actuelle, le budget conservateur est inacceptable pour le Québec », a déclaré hier le député de Chambly-Borduas et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Ressources humaines et Développement social, Yves Lessard.

 

« En dévoilant nos attentes budgétaires, en janvier, nous avions pourtant clairement fait savoir que, pour le Bloc Québécois, le versement au Québec des 2,2 milliards de dollars pour l’harmonisation de la TVQ et de la TPS était une condition sine qua non. Malheureusement, les conservateurs ont décidé que, contrairement à l’Ontario, la Colombie-Britannique et les provinces atlantiques, le Québec, qui est pourtant un précurseur, n’a toujours pas son dû. Pour mettre fin à cette iniquité historique, le Bloc Québécois proposera d’ailleurs d’amender le budget Flaherty », a expliqué Yves Lessard.

 

« Les conservateurs ont en fait choisi de ne rien acquitter de la facture totale de 5 milliards de dollars des différents contentieux perdurant entre Ottawa et Québec. Outre la compensation pour l’harmonisation des taxes, on parle de 1,5 milliard de dollars pour corriger les aberrations de la formule de péréquation; 800 millions afin de rétablir le niveau de financement de l’éducation et des programmes sociaux au niveau de 1994; 137 millions en paiement de stabilisation pour perte de revenus et 421 millions pour la part fédérale des dépenses encourues en raison de la crise du verglas. Un tel règlement global aurait augmenté d’autant les moyens financiers dont dispose le gouvernement du Québec pour offrir les différents services à la population », a-t-il poursuivi.

Le Bloc a fait ses devoirs

« Comme toujours, le Bloc Québécois a fait ses devoirs en soumettant des propositions réalistes, issues de ses nombreuses consultations auprès des différents intervenants dans toutes les régions du Québec. Pour les financer, nous avons soumis un plan permettant à Ottawa d’accroître les revenus de 16 milliards de dollars sans pour autant piger dans les poches des travailleuses et des travailleurs de la classe moyenne. Nous avons notamment proposé une surtaxe pour les contribuables les plus riches, l’élimination des paradis fiscaux et la fin des cadeaux aux pétrolières. Ce plan était plus que suffisant pour rembourser les montants qui sont dus au Québec et répondre à ses demandes les plus pressantes. Mais Stephen Harper a choisi de faire la sourde oreille. Qu’à cela ne tienne, les conservateurs risquent fort de devoir en rendre compte aux électrices et aux électeurs s’ils persistent à faire une croix sur le Québec », a conclu Yves Lessard.