vendredi, 15 mars 2019 11:00

Changement majeur à la direction de la Ville

Les tuteurs de la Commission municipale du Québec (CMQ) ont relevé de leur fonction, le directeur général de la Ville de Chambly, Michel Larose ainsi que la directrice des ressources humaines, Annie Nepton.

 

Bien que M. Larose soit en congé de maladie pour une période indéterminée, la CMQ a fait savoir à Radio-Canada que le nouveau directeur général sera en poste aussi longtemps que nécessaire, et ce, pour restaurer la confiance du public. Cette déclaration induit donc que le directeur général a été remplacé pour des considérations autres que son absence pour maladie.

 

Pour le remplacer, Jean-François Auclair, qui est l’actuel directeur du service de planification et de développement du territoire de Chambly (urbanisme), assurera la direction générale.

 

Le maire Denis Lavoie dit ne pas être au courant des motivations de la CMQ dans ce dossier, mais respecte cette décision. « En ce moment, M. Larose est malade, si des choses lui sont reprochées, il faut lui laisser le droit d’être entendu. Nous travaillons en collaboration avec la Commission et nous allons respecter leur prérogative », a-t-il déclaré en entrevue au Chamblymatin.com.

 

Quant au poste de directrice des ressources humaines, le siège vide laissé par Mme Nepton le restera jusqu’à ce que la Commission trouve un remplaçant. Annie Nepton garde toutefois son rôle de directrice générale adjointe et directrice de la trésorerie.

 

Face à cette décision, le maire Lavoie dit ne pas connaitre les raisons qui ont poussé la Commission des municipalités du Québec à faire un tel choix. « Je n’ai pas à savoir pourquoi. La CMQ prend des décisions et nous les respecterons. La Ville est bien gérée et il y a eu du bon travail de fait à la trésorerie. Pas seulement de Mme Nepton, mais de toute l’équipe, et ils vont continuer en ce sens. », a déclaré M. Lavoie.

 

La Ville de Chambly est sous tutelle de la Commission des municipalités du Québec depuis le 27 février dernier. Cette situation avait été motivée, selon la ministre des Affaires municipales Andrée Laforest, par les différentes poursuites intentées contre des citoyens, l’envoi de mises en demeure, en plus des allégations d’abus de pouvoir et d’intimidation soulevées dans certains médias québécois.

 

Une rencontre d’informations a été organisée par la CMQ, le mercredi 20 mars prochain, pour expliquer aux citoyens les tenants et aboutissants d’une telle prise de contrôle du ministère. La rencontre est prévue à 19h au Centre des aînées de Chambly, au 1390 avenue Bourgogne.

 

Félix Lebel