Cannot get Chambly, Qc location id in module mod_sp_weather. Please also make sure that you have inserted city name.

mercredi, 20 mars 2019 10:28

Face au budget fédéral, Matthew Dubé n’est pas convaincu

 

Suite au dépôt du budget fédéral du gouvernement libéral de Justin Trudeau, le député de Beloeil-Chambly, Matthew Dubé, n’est pas convaincu par ces mesures qu’il juge électoralistes et insuffisantes.

 

Dans les grandes lignes de cette annonce, qui prévoit un déficit de près de 20 milliards de dollars l'an prochain, M. Dubé n’y voit que des mesures en prévision des élections d’octobre prochain. « Comme le veut la tradition libérale, on a promis tant de choses en 2015, on n’a rien fait pendant 4 ans, et là, on prévoit plusieurs mesures électoralistes en prévision d’un prochain mandat. », expliquait-il.

 

Selon M. Dubé, le gouvernement actuel ne va pas assez loin dans la lutte aux changements climatiques. L'unique pas en ce sens est l’aide financière annoncée à l’obtention d’une voiture électrique, mais elle ne saurait selon lui réparer «l’erreur» de l’achat du pipeline Trans Mountain par le gouvernement pour 4,5 milliards de dollars. « On ne parle pratiquement pas d’environnement dans ce budget, le fait est que les subventions aux grandes pétrolières sont là pour rester et que ce déficit n’est pas utilisé pour s’attaquer à la crise climatique. C’est déplorable. », a-t-il déclaré en entrevue au Chamblymatin.com.

 

Pour les producteurs de lait, d’oeuf et de volailles de la région, mais aussi du Québec, M. Dubé n’est pas convaincu par l’aide financière annoncée de près de 4 milliards de dollars. Les effets économiques de l’ouverture des marchés suivant les signatures du partenariat transpacifique (PTPGP) et du traité de libre-échange avec l’Europe (AECG), se feraient déjà ressentir chez les producteurs locaux.

 

Selon ce dernier, cette aide financière n’est qu’une solution temporaire qui ne saurait véritablement réparer les pots cassés. « Cet argent-là est loin d’être suffisant pour réparer la brèche ouverte par le gouvernement. Cette compensation pourrait temporairement aider nos producteurs, mais le marché s’en retrouve maintenant touché pour longtemps. Un gouvernement néo-démocrate s’affairerait à réparer ces brèches qui sont maintenant ouvertes dans notre économie. », a-t-il confié en entrevue.

 

L’absence de mesures fiscales pour taxer les géants du web, qui malgré des profits faramineux, ne paient généralement pas de taxes au Canada, fait partie des dossiers importants pour M. Dubé.

 

Aussi, la sous-évaluation de la valeur foncière du fort Chambly, propriété fédérale, inquiète ce dernier. « Il y a aussi l’iniquité qui persiste avec le gouvernement qui sous-évalue la valeur réelle du fort, ce qui provoque un manque à gagner en taxes municipales d’environ 500 000$ annuellement. Cette somme n’est donc pas disponible pour les citoyens qui pourraient en profiter avec des services de proximité », a expliqué Matthew Dubé qui briguera un troisième mandat au prochain scrutin fédéral d’octobre 2019, pour le Nouveau Parti démocratique (NPD).

 

Félix Lebel