Généralement nuageux

19°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 61%
Vent: SE à 17.70 km/h
mardi, 24 décembre 2013 00:00

Bilan du projet De l’entretien durable aux paysages CO2mestible

La RHA pour la Reconstruction Harmonieuse de l’Agriculture, la Fondation Jeunesse de Richelieu et les municipalités partenaires sont heureuses de dévoiler les réalisations du projet De l’entretien durable aux paysages CO2mestibles. Cette initiative visait à semer des paysages CO2mestibles en Montérégie-Est dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par l’entretien des espaces verts. Le projet visait aussi à démontrer une façon de transformer un terrain gazonné en un aménagement paysager durable, 100 % comestible et nécessitant peu d’entretien.

Des municipalités ont osé les plates-bandes gourmandes en 2013…

Sept municipalités ont adhéré au projet : Ange-Gardien, Carignan, Chambly, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Charles-sur-Richelieu et Richelieu. Afin de mieux rejoindre et sensibiliser les citoyens et les élus à l’entretien durable des espaces verts et à ce nouveau modèle d'agriculture urbaine, sept sites de démonstration ont été créés et sont situés en plein cœur des municipalités partenaires sur des emplacements visibles et accessibles à la population : devantures d’hôtel de ville, de centre communautaire, d’office municipal d’habitation, d’école primaire, etc.

« Ce projet est un appel à l’écoresponsabilité de la population. En réintroduisant les éléments d'une agriculture vivante dans les aménagements urbains, les jardins nourriciers renforcent et enrichissent l'expérience citadine de façon durable et écologique », a mentionné Élaine Magnan, directrice des communications à la Ville de Carignan.

M. Jacques Ladouceur, Maire de Richelieu a affirmé : « La ville de Richelieu est fière de la réalisation du projet de développement durable en introduisant un jardin comestible au parc Michel-Chartrand. Cet accomplissement créatif de la RHA permet de s’approvisionner directement aux plates-bandes tout en conscientisant la population aux alternatives durables et écologiques au gazon traditionnel. Merci à la RHA pour son expertise. »

« Nous sommes très heureux d’avoir participé à ce projet par le biais d’un site de démonstration d’un paysage comestible aux abords du Centre nautique Gervais-Désourdy. Il s’agit d’une action innovatrice qui s’inscrit dans notre politique environnementale », a souligné le maire de Chambly, monsieur Denis Lavoie.