SP_WEATHER_BREEZY

19°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 84%
Vent: WSW à 46.67 km/h

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2Jw_iaki has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/jw_iaki/jw_iaki.php on line 17

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2K2canonical has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/k2canonical/k2canonical.php on line 17
mardi, 18 novembre 2008 19:00

Chronique nutrition - Le café dans le soutien-gorge

Une étude menée par des scientifiques suédois a permis de découvrir une corrélation surprenante : le fait de boire de 2 à 3 tasses de café par jour serait relié à un tour de poitrine plus petit chez la moitié des femmes. On parle même d’un chiffre de 150 ml de volume de seins en moins ! Au départ, les chercheurs étaient à la recherche des facteurs de risque du cancer du sein. Ils ont alors étudié les variations génétiques, le tour de poitrine et les habitudes alimentaires chez 270 femmes. Or, pour environ la moitié d’entre elles, qui possédaient une variante d'un gène particulier, appelé CYP1A2, la corrélation café-tour de poitrine est apparue, sans le vouloir. Fait encore plus intéressant, l'étude a aussi montré que les femmes qui ne portaient pas cette version du gène avaient au contraire un tour de poitrine augmenté si elles consommaient du café en faible quantité. Cela dit, l’étude ne démontre pas clairement que si vous vous mettez à boire du café vos seins vont diminuer ou augmenter. La consommation de café est peut-être simplement le marqueur d'un mode de vie et d'une alimentation différente. On ne sait pas pourquoi non plus le gène CYP1A2 est concerné. Bref, si vous souhaitez tester le tout, il faudrait d'abord faire un test génétique pour savoir quelle version du gène vous portez. Ce qui, au fond, risque de coûter plus cher qu’un soutien-gorge rembourré.

Bref, si vous souhaitez tester le tout, il faudrait d'abord faire un test génétique pour savoir quelle version du gène vous portez. Ce qui, au fond, risque de coûter plus cher qu’un soutien-gorge rembourré.