averses

18°C

Chambly, Qc

averses
Humidité: 76%
Vent: WSW à 35.40 km/h
mardi, 09 décembre 2008 19:00

Chronique nutrition - Les effets d’une carence en oméga 3

On sait que les oméga 3 sont essentiels pour notre organisme. Ceci dit, on parle peu des effets d’une carence. Pourtant, les conséquences peuvent être nombreuses sur la santé. Outre les troubles cardiovasculaires, on parle désormais de déprime et même de possibles problèmes de vision. Même si les oméga 3 sont des constituants de toutes les membranes cellulaires, ils se concentrent surtout dans les neurones. Ainsi, des chercheurs ont démontré qu’un bon statut en oméga 3 dès la petite enfance, dépendamment du statut de la mère, améliorerait le quotient intellectuel de quelques points. On a également remarqué que certaines personnes déprimées présentent un statut en oméga 3 insuffisant, et qu’en corrigeant ces carences, leur état mental s’améliore. À l’inverse, les femmes fortes consommatrices de poissons (riches en EPA et DHA) souffriraient moins de problèmes de dépression après un accouchement. Par ailleurs, le DHA est aussi l’un des principaux constituants membranaires des cellules de la rétine. Chez le jeune enfant, un bon statut facilite le développement de la vision et l’acuité visuelle.

Chez l’adulte, un meilleur rapport dans l’alimentation participerait à la prévention de la cécité. Enfin, quelques études suggèrent qu’un bon apport d’oméga 3 protégerait les personnes âgées du déclin cognitif, voire de la maladie d’Alzheimer.