Partiellement nuageux

13°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 60%
Vent: S à 35.40 km/h
mardi, 06 octobre 2009 20:00

La canneberge, culture reine au Québec

Dépassant la pomme et le bleuet, la culture de la canneberge est devenue la plus importante culture fruitière au Québec avec une valeur à la ferme dépassant les 60M$ l’an dernier. Alors que près de 80 millions de livres de canneberges ont été récoltés en 2008 dans la province, plusieurs études continuent de démontrer leurs bienfaits. Riche en vitamine C et figurant parmi les petits fruits les plus riches en précieux composés antioxydants, les canneberges contribuent à la prévention des maladies du cœur et de plusieurs autres troubles reliés au vieillissement. Certaines recherches établissent aussi un lien entre leur consommation et la prévention des infections du système urinaire. Certains composés antioxydants de la canneberge auraient ainsi un effet antibactérien pouvant protéger de ces fâcheuses infections. Ces composés semblent aider à réduire l’adhésion à la vessie des bactéries responsables des infections.

Bien que d’autres études soient nécessaires pour mieux comprendre le phénomène, la canneberge possède des vertus prometteuses. Si le Québec comptait seulement deux producteurs de canneberges en 1984, on en dénombre plus d’une cinquantaine aujourd’hui, principalement situés dans la région des Bois Francs, au Centre-du-Québec. Le sol acide et marécageux de cette région est propice au fruit. Pas moins de 95% de la production de canneberges de la province s’effectue au Centre-du-Québec.