Généralement ensoleillé

23°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 61%
Vent: NNE à 17.70 km/h
mardi, 13 septembre 2005 20:00

La chicouté, un fruit à découvrir

En langue montagnaise, le mot chicouté signifie feu et désigne la couleur des feuilles de la plante à l’automne.  Les Inuit en cueillaient de grandes quantités qu’ils mélangeaient à l’huile de phoque pour en faire un mets qui se conservait plusieurs mois. La chicouté est aussi connue dans les régions nordiques du globe où on en fait des desserts, des liqueurs et des boissons alcoolisées. Au Québec, elle a longtemps servi à la fabrication d’une bière maison (Côte-Nord), mais ce n’est que depuis quelques années qu’elle est recherchée du grand public et des restaurateurs.  On cueille ce petit fruit sauvage au début août.

Haute de 10 à 20 centimètres, cette plante pousse en vastes colonies dans les tourbières nordiques. Pour la cueillir, il faut se déplacer vers les régions côtières de la Côte-Nord ou du Nouveau-Brunswick ou encore vers les régions arctiques. La chicouté pousse dans les tourbières balayées par les vents de la mer et les grandes plaines mal drainées du Grand Nord.  La plante ne porte qu’un seul fruit orangé de la grosseur d’une framboise.  La chicouté a de grosses graines dures, ce qui déplaît à certains. Pour mieux l’apprécier, passez le fruit au tamis. La compote de chicouté accompagne merveilleusement le porc et le canard et que dire de la confiture que l’on met sur ses rôties le matin ou dans une bonne tarte!