Généralement nuageux

21°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 67%
Vent: WSW à 35.40 km/h
mardi, 15 mars 2005 19:00

La mélasse de nos grands-parents !

À une époque la mélasse était considérée comme le « sucre de l’habitant », c’est-à-dire du pauvre ; la mélasse fournissait aux coureurs des bois, aux bûcherons et aux ouvriers les calories dont ils avaient besoin pour leurs dures journées de labeur. La mélasse fait donc partie de notre alimentation depuis des siècles. Aujourd’hui, les enfants raffolent des biscuits à la mélasse, par exemple Pattes d’ours de la compagnie Dare qui produit environ 1,5 millions de biscuits par semaine.
La mélasse entre dans la fabrication du rhum et elle est souvent employée par l’industrie de l’alimentation pour colorer et épaissir des sauces, notamment celle des fèves au lard. Une cuillerée à soupe de mélasse contient 58 calories, environ 14 grammes de glucides, dont 11 de sucre simple et ne contient que 0,9 mg de fer soit la même quantité qu’une tranche de pain. On y trouve peu d’éléments nutritifs. Cependant, elle a un goût unique. Et comme elle est un sous-produit du sucre, son prix est bas et en fait un ingrédient intéressant pour l’industrie de l’alimentation. La mélasse est surtout du sucre, alors il est possible et facile de remplacer le sucre blanc et la cassonade par de la mélasse. Si à l’inverse vous manquez de mélasse pour une recette, vous pouvez opter pour du miel ou du sirop d’érable. Toutefois, vous perdrez ce petit goût de brûlé si caractéristique de la mélasse. Maintenant que vous en savez un peu plus, devrait-on redécouvrir l’usage de ce sucre liquide dans nos cuisines ?