Généralement nuageux

18°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 57%
Vent: SE à 22.53 km/h
mercredi, 15 février 2012 10:49

Le crudivorisme ou l’art de manger cru!

La majorité d’entre nous cuit sa nourriture. Il en est ainsi depuis la nuit des temps. Toutefois, depuis quelques années, une tendance en nutrition prend de plus en plus de place, le crudivorisme. Ce régime alimentaire consiste à manger uniquement de la nourriture crue. Qu’en est-il de ce mouvement?

Il faut d’abord comprendre ce qu’est le crudivorisme. Les crudivores consomment des aliments crus et de préférence biologiques. Les aliments ne peuvent donc pas dépasser la température de 40°C (104°F) et les seules transformations qu’ils peuvent subir sont la fermentation ou la germination. Les crudivores sont, pour la plupart, végétariens ou végétaliens, mais certaines personnes intègrent également la viande crue à leur alimentation. Les adeptes de ce régime croient qu’en mangeant des aliments crus, on évite la destruction de certaines enzymes lors de la cuisson. La destruction de ces enzymes pousserait les organes du tube digestif ainsi que le pancréas à en sécréter davantage pour pallier à cette destruction. Ceci demanderait donc un effort plus important de la part de l’organisme et le corps deviendrait vulnérable aux allergies et à plusieurs maladies.

Plusieurs théories s’affrontent quant à l’hypothèse des crudivores. Des nutritionnistes affirment que les enzymes dont parlent les tenants de l’hypothèse ne sont pas nécessaires à la digestion. Ils avancent également que le fait de cuire nos aliments a permis de les rendre plus facilement digestibles. Cela a également permis un plus grand apport calorique qui a contribué à la santé du cerveau. De plus, le fait de cuire les aliments prévient les risques de toxi-infections alimentaires.

Les spécialistes concèdent toutefois que de manger cru permet de conserver des vitamines que la cuisson, par exemple bouillie, détruit. La nourriture carbonisée, comme celle sur les BBQ peut également contenir des agents considérés comme carcinogènes. Ils admettent que les crudivores mangent plus de fruits, de légumes, de légumineuses et de fibres, ce qui aide au sentiment de satiété. Toutefois, comme plusieurs d’entre eux ne consomment pas de viande, ils souffrent souvent d’une carence en vitamine B12. Comme la plupart des végétariens, ils doivent être sensibilisés à ce fait.
De plus, il a été démontré que les crudivores consommaient généralement trop peu de calcium et une étude a permis d’observer que la densité minérale osseuse des crudivores était plus faible que celle de personnes ayant une diète omnivore. Chez ces personnes, cela se traduit donc par une plus grande fragilité osseuse.

Sur le plan esthétique, le régime permet une bonne baisse de poids. Les hommes perdent en moyenne 9 kilos et les femmes 12 kilos lorsqu’ils suivent la méthode de manière soutenue. Notons que l’alimentation crudivore n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, les enfants et les adolescents