SP_WEATHER_BREEZY

19°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 84%
Vent: WSW à 46.67 km/h

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2Jw_iaki has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/jw_iaki/jw_iaki.php on line 17

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2K2canonical has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/k2canonical/k2canonical.php on line 17
mardi, 24 octobre 2006 20:00

Les aliments génétiquement modifiés, la santé et la Loi

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) ont fait l’objet de plusieurs débats sur la nutrition au cours des dernières années. Les denrées alimentaires génétiquement modifiées sont des types de plantes dont les caractéristiques génétiques ont été transformées. On peut, par exemple, insérer une bactérie dans un aliment qui permettrait à cet aliment de résister aux pesticides. Même si on ne retrouve pas encore de viande génétiquement modifiée sur le marché à l’heure actuelle, les scientifiques font des recherches sur la modification génétique de poissons, vaches et cochons. Il est possible de voir si un produit contient des éléments génétiques modifiés en regardant attentivement son étiquetage.

Même s’il est estimé qu’environ 65 % des produits commercialisés dans les supermarchés américains contiennent des ingrédients génétiquement modifiés, plusieurs personnes se questionnent encore quant à l’altération des valeurs nutritionnelles dans les OGM. Il est à noter que toute entreprise doit soumettre à l’approbation de Santé Canada des données scientifiques détaillées avant de vendre de tels aliments. Soulignons que le 22 juin 2000, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) reconnaissait que toutes les bières de la brasserie Unibroue de Chambly étaient produites à partir d’ingrédients ne comptant aucun organisme génétiquement modifié. Cette reconnaissance a été plus tard confrontée à une mise en demeure émanant de l’ACIA lui interdisant de faire connaître publiquement ce nouveau statut, sous prétexte que la loi interdit de mentionner une telle certification dans la promotion des produits qui en font l’objet.