Clair

12°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 65%
Vent: NNE à 17.70 km/h
mardi, 02 décembre 2008 19:00

Les protéines, alliées contre l’ostéoporose

Les effets positifs du calcium et de la vitamine D sur le squelette sont déjà bien connus. Le calcium constitue, avec le phosphore, la charpente minérale de l’os. De son côté, la vitamine D assure le maintien de la minéralisation en calcium. Cela dit, les protéines auraient un rôle tout aussi important à jouer. Récemment, plusieurs études menées aux États-Unis et en Suisse ont permis de démontrer l’existence d’une relation étroite entre l’apport protéique et le métabolisme osseux. Ainsi, une consommation de protéines inférieure aux apports recommandés pourrait être un facteur de risque supplémentaire dans la survenue de l’ostéoporose, et ceci dès la puberté. Les chercheurs ont pu constater, chez des jeunes filles en bonne santé, qu’une alimentation pauvre en protéines est associée à une moindre augmentation de la densité minérale osseuse, aussi bien au niveau du fémur que de la colonne vertébrale. Le constat est le même chez les femmes qui suivent un régime hypocalorique trop strict dans lequel l’apport protéique est insuffisant. Ce type de régime prolongé ou répété contribuerait même à accélérer la perte osseuse.

On trouve les protéines surtout dans la viande, le poisson, les œufs, les fromages et le lait. Au Canada, une femme sur quatre et au moins un homme sur huit âgés de plus de 50 ans souffrent d’ostéoporose.