averses

20°C

Chambly, Qc

averses
Humidité: 62%
Vent: SSE à 35.40 km/h
mardi, 28 novembre 2006 19:00

Savourez Noël…entre les copieux repas !

À moins d’un mois de Noël, la chronique nutrition s’intéressera particulièrement à la bouffe du temps des Fêtes au cours des prochaines semaines. Dans un seul repas des fêtes, nous pouvons ingérer cinq fois la quantité de gras normalement absorbé pendant toute une journée. Est-ce que cela veut dire que l’on doit se priver de tourtière ? Heureusement non. Cette semaine, on se demande comment ne pas se priver de la nourriture du temps des Fêtes tout en limitant la prise de poids. C’est vrai, Noël apporte une surcharge digestive. Il est donc important de bouger entre les repas. Le lendemain du réveillon de Noël, rappelez-vous qu’il est préférable d’aller respirer un peu d’air à l’extérieur en marchant, patinant ou skiant, plutôt que d’ajouter une couche supplémentaire de victuailles dans l’organisme, surtout si cela fait à peine six heures que vous n’avez pas mangé. Normalement, le corps doit  passer de 11 à 14 heures sans manger par 24 heures.

Avec l’alcool, c’est un peu le même phénomène : entre deux verres, prenez de l’eau ! Ainsi, un verre de vin renferme 90 calories, une bière 150, et un gin tonic 171. Lors du réveillon, on peut donc absorber plusieurs centaines de calories en boissons alcoolisées. Alors, si vous ne voulez pas vous priver dans la dinde, du ragoût de boulettes et du bon vin, sortez dehors entre les repas, prenez une pause, buvez de l’eau. Bref, ne risquez pas l’indigestion !