Généralement nuageux

19°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 95%
Vent: SSW à 11.27 km/h
mercredi, 22 décembre 2010 07:00

L'origine de la bûche de Noël

Ce beau gâteau, qui a la forme d'une bûche et que l'on mange surtout dans le temps des Fêtes, a pour origine une vraie bûche. Il faut dire que, au Moyen Âge, le foyer des maisons européennes était un endroit privilégié puisqu'il procurait le confort, la chaleur et qu'il servait à la cuisson des aliments. À Noël, la coutume voulait qu'on fasse brûler une grosse bûche, si grosse qu'on lui laissait parfois ses racines. On la mettait au feu en récitant des prières. En la regardant se consumer, on pouvait faire des prédictions sur le nombre de poulets qui allaient naître pendant l'année ou sur les mariages à venir, selon le nombre d'étincelles qu'elle produisait.

On laissait généralement la bûche se consumer pendant trois jours, 6 jours (jusqu'au Nouvel An) ou 12 jours (jusqu'à l'Épiphanie). On gardait ensuite précieusement la cendre à cause des vertus protectrices qu'on lui prêtait: elle préservait la maison de la maladie, de la foudre, des accidents et des pucerons; elle éloignait les renards, faisait fructifier les récoltes. Avec le temps, les maisons se sont modernisées, les foyers se sont faits de plus en plus discrets, et, par la force des choses, les bûches sont devenues symboliques, prenant la forme des gâteaux que l'on connaît aujourd'hui. Depuis 1870, la bûche de Noël est un délicieux gâteau fourré de crème au beurre.