Partiellement nuageux

10°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 93%
Vent: NE à 11.27 km/h
mardi, 27 mai 2008 20:00

Les vertus du faux sucre

Les édulcorants, ces produits de tables appelés couramment « faux sucres » car ils n’ont pas sa valeur énergétique, trouvent de plus en plus de place sur les tablettes des supermarchés. L'aspartame est l’un des édulcorants les plus répandus. Il a un pouvoir sucrant aux alentours de 400 fois celui du sucre. Il a une utilisation principalement à froid, car il perd son pouvoir sucrant quand on le chauffe trop. Un autre édulcorant, le sucralose, a un certain nombre d'avantages pour le consommateur. On peut l'utiliser aussi bien à froid, c'est à dire dans le café, le thé, qu’en cuisson, ou dans une pâtisserie. Le sucralose possède un pouvoir sucrant encore plus élevé, soit 600 fois celui le sucre. Au Canada, les agents édulcorants sont assujettis à des contrôles rigoureux en vertu de la Loi et règlements sur les aliments et drogues. L’utilisation de l’aspartame n’est autorisée que depuis 1981. Pour plusieurs personnes diabétiques, le fait de pouvoir utiliser aujourd'hui des édulcorants permet de conserver un certain plaisir de goûter le sucre. L’intérêt se trouve aussi chez les personnes qui cherchent à perdre du poids mais qui désirent continuer de se sucrer le bec, grâce à un édulcorant beaucoup plus faible en teneur calorique que le sucre.

L’intérêt se trouve aussi chez les personnes qui cherchent à perdre du poids mais qui désirent continuer de se sucrer le bec, grâce à un édulcorant beaucoup plus faible en teneur calorique que le sucre.