Partiellement nuageux

-7°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 91%
Vent: NW à 6.44 km/h
mercredi, 04 décembre 2013 09:27

Manger piquant ferait manger moins

Au Japon, on consomme du piment afin d’accroître l’appétit pendant les chaudes et humides journées d’été. Pourtant, la documentation scientifique révèle plutôt un effet inverse. En effet, au cours d’un repas accompagné ou précédé de piment (entier ou en capsule), on mange moins, réduisant ainsi l’apport calorique.

Une des études réalisées sur le sujet a même conduit à des résultats surprenants. Dans cette étude, les sujets recevaient des repas et collations standardisés, dont ils pouvaient manger la quantité désirée. Chaque dîner et chaque souper du groupe expérimental étaient précédés d’une entrée assaisonnée d’environ une cuillérée à soupe de piment en poudre. L’analyse des résultats a révélé que l’apport calorique journalier de ce groupe expérimental était de près de 800 kcal inférieur à celui du groupe contrôle. Il faut toutefois préciser qu’en plus du piment, on servait du café au groupe expérimental à chaque repas ainsi qu’aux collations (sauf à celle du soir). Or, il a déjà été démontré que la caféine réduit l’apport calorique. Au cours d’une autre étude, le piment était donné avant chacun des repas, et ce, pendant deux jours. Les sujets consommaient l’équivalent d’un quart de piment frais par jour. Les résultats ont indiqué une diminution moyenne de l’apport calorique journalier de 370 kcal. Mis en perspective en fonction du nombre de calories ingérées au départ par les sujets, les résultats de ces deux études indiquent que le piment a entraîné une baisse moyenne de 15 % de l’apport énergétique.