Luc Noiseux
SP_WEATHER_BREEZY

8°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 45%
Vent: S à 40.23 km/h
mardi, 17 septembre 2013 08:03

« On n’est pas là pour s’acheter des amis » — Denis Lavoie

C’est mercredi dernier que l’équipe du parti municipal Action Chambly dévoilait son slogan pour la campagne électorale municipale 2013. « Pour Chambly, Chambly d’abord » pourra-t-on lire sur les différentes pancartes, dépliants et autres outils promotionnels de la formation. Le maire Denis Lavoie et son équipe veulent ainsi répondre au candidat indépendant à la mairie Steeve Demers qui reproche à Denis Lavoie d’être à couteaux tirés avec d’autres municipalités ainsi que des partenaires.

« On n’est pas là pour s’acheter des amis » a indiqué Denis Lavoie. « Si ce n’est pas bon pour Chambly et les citoyens de Chambly, nous n’embarquons pas », a-t-il ajouté en parlant de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent, du partage du service d’incendie avec la ville de Carignan ainsi que du litige de taxation avec Parcs Canada. D’ailleurs, l’équipe d’Action Chambly veut faire de l’équité fiscale l’un des principaux thèmes de la campagne. Le maire Lavoie considère qu’uniquement avec ces trois dossiers, les Chamblyens perdent 1,5 million $ en revenus.

Donc, les électeurs de Chambly peuvent-ils s’attendre à ce que la municipalité se retire de la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent? Sans répondre, Denis Lavoie a indiqué « Nous n’avons jamais caché que cette entente de partage des services policiers ne nous convenait pas. Nous avons dénoncé l’entente et c’est maintenant qu’il faut la revoir. Comme ce genre d’entente dure 10 ans, je n’ai pas l’intention d’impliquer notre ville pour une aussi longue période si les Chamblyens n’y trouvent pas leur compte ».