Ensoleillé

15°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 50%
Vent: W à 28.97 km/h
mardi, 24 septembre 2013 02:00

Service incendie : un échec pour Chambly selon Steeve Demers

Le candidat indépendant à la mairie de Chambly, Steeve Demers, considère que la décision de Chambly de dénoncer l’entente avec Carignan et l’attitude du maire Denis Lavoie dans ce dossier vont coûter cher aux Chamblyens. « Dans le dossier du service incendie, ce sont plus 500 000 $ que les citoyens devront absorber annuellement en raison du départ de Carignan », affirme M. Demers.

« Depuis que Chambly a manifesté son intention de renégocier l’entente liant la ville de Chambly à Carignan en matière d’incendie, jamais je n’ai senti une quelconque volonté du Maire Lavoie d’en arriver à une nouvelle entente qui puisse satisfaire les deux villes et les deux communautés. À titre de conseiller municipal de Chambly, je n’ai jamais vu d’études, d’analyses démontrant le manque à gagner de Chambly ou supportant la stratégie d’exclure Carignan ou de leur exiger un montant exorbitant pour demeurer dans le service incendie actuel », peut-on lire dans une lettre acheminée aux médias par Steeve Demers.

Il dénonce au passage le slogan de l’équipe Action Chambly « Pour Chambly, Chambly d'abord », qui selon lui, veut dire que Chambly s’isole et tente de briser les liens avec des partenaires. Il cite comme exemple la MRC et la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent. « Comment interpréter l’absence du maire Lavoie et la chaise vide de Chambly aux réunions des maires de la MRC, un important gouvernement régional ayant d'importantes compétences notamment en aménagement et en urbanisme ? Que comprendre des absences répétées du maire Lavoie aux réunions des maires de la Régie de police ? Le « Chambly d’abord » du maire Lavoie voudrait-il dire : Chambly seulement, Chambly toute seule, Chambly absente ? »