Généralement nuageux

-11°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 85%
Vent: ENE à 11.27 km/h
jeudi, 15 mai 2014 10:14

Annexion d’une partie de Carignan à Saint-Bruno : des conseillers montarvilois expliquent leur refus

Les conseillers de l’Alliance municipale de Saint-Bruno-de-Montarville ont voté contre la proposition d’annexion d’une partie de Carignan dans une séance extraordinaire qui s’est déroulée le 12 mai à la salle du conseil municipal de la Ville. Les trois élus qui ne font pas partie de l’équipe du maire Martin Murray affirment ne pas être contre l’idée mais expliquent qu’ils ne peuvent voter sur un dossier aussi important en toute vitesse sans avoir l’information nécessaire à leur prise de décision.

Comme on le sait, un groupe de citoyens a déposé, le 5 mai dernier lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, une pétition signée par 165 résidants qui réclament l’annexion de leur quartier situé au sud de la route 116 et qui est enclavé dans la municipalité de Saint-Bruno.  Alors que le maire Martin Murray et son équipe veulent aller de l’avant dans ce projet, le maire de Carignan, René Fournier, refuse l’idée de voir partir ces familles et les taxes municipales (700 000$) que rapportent ces résidences et surtout, les autres montants qui devraient aussi échapper à Carignan si ce quartier, qui attend un développement de plus de 400 portes, se joint à Saint-Bruno-de-Montarville.

De leur côté, les élus de l’Alliance municipale se questionnent sur les raison ayant motivé la tenue d’une séance extraordinaire, une semaine avant une séance régulière publique accessible sur internet. Lors de la séance, les propositions de l’Alliance municipale de remettre à une séance publique régulière ultérieure l’adoption du règlement 2014-12 décrétant l’annexion d’une partie du territoire de la Ville de Carignan et de limiter aux habitations construites ce projet, ont été battues.

C’est le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire qui prendra la décision finale dans ce dossier. D’ici là, le maire de Carignan a bien l’intention de s’opposer à cette demande.