Luc Noiseux
Clair

-14°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 71%
Vent: WSW à 28.97 km/h
lundi, 06 novembre 2017 01:35

Candidat défait à la mairie de Chambly : Steeves Demers surpris du résultat

Steeves Demers Steeves Demers

Le chef du parti Démocratie Chambly, Steeves Demers a accueilli avec surprise les résultats du vote de l’élection municipale d’hier. La victoire décisive du maire sortant Denis Lavoie et de la majorité de son équipe n’était pas la tendance observée par monsieur Demers au cours de la campagne.

Au terme d’une campagne acrimonieuse, Steeves Demers avait bon espoir de voir plusieurs membres de son équipe remporter la victoire et aussi de remporter le poste de maire. « On croyait vraiment que la population en avait assez de se faire tasser dans les décisions. On entendait les gens nous dire qu’ils voulaient du changement » confie M. Demers. « Peut-être que si nous aussi on avait fait campagne avec du salissage comme eux, on aurait pu gagner » dit-il.

La défaite de madame Francine Guay dans le district 8 est particulièrement surprenante à ses yeux. « On aurait jamais prédit ça. Elle a tellement fait un bon travail ces quatre dernières années » déclare Steeves Demers. Selon lui, madame Guay a fait face à une compétition particulièrement ciblée de la part de monsieur Lavoie qui ne voulait plus personne qui ne contrevienne à sa volonté. « Il est venu souvent faire du porte à porte avec sa candidate. Il a vraiment mis l’emphase pour s’assurer qu’elle ne soit plus là ».

Steeves Demers est toutefois content des deux candidats de son parti qui seront du nombre dans la prochaine administration. Mario Lambert du district 2 et Alexandra Labbé du district 1 auront le mandat de poser les questions nécessaires et de s’assurer que la population est entendue lors de la prise de décision.

Madame Labbé, loin d’appréhender la vie au sein d’une administration Lavoie, s’est dit inspirée par le parcours de sa collègue Francine Guay, « je sais que si j’ai besoin de quelque chose elle va être là ». Alexandra Labbé a l’intention de poser des questions et de bien approfondir les dossiers avant de donner son aval. « J’ai peut-être l’air de rien. Je sais que je n’ai pas des tonnes d’années d’expérience en politique, mais je suis là pour défendre des principes et des idées et je vais y arriver. » dit-elle.

Mario Lambert de son côté préférait attendre le résultat d’un éventuel recomptage avant de célébrer. « J’ai gagné par deux votes. On s’attendait à un plus grand écart. Je vais voir ce qui se passe par la suite avant de fêter. » a-t-il confié.

Marie-Eve Ducharme