Ghislain Lebel
Ensoleillé

-10°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 79%
Vent: NE à 22.53 km/h
vendredi, 31 octobre 2014 09:39

Fusillade au parlement canadien : Matthew Dubé se remet des événements

Le député fédéral de la circonscription de Chambly, le néo-démocrate Matthew Dubé, était encore secoué, hier, un peu plus d’une semaine après la fusillade du parlement canadien à laquelle il a assisté impuissant. Comme on le sait, M. Dubé et ses collègues siégeaient à leur salle de caucus quand ils ont compris que les bruits qu’ils entendaient n’étaient pas celui des habituelles rénovations du parlement. «Nous avons entendu au moins une cinquantaine de coups de feu. Une balle s’est même logée dans la porte capitonnée de notre local. Nous étions terrorisés» se remémore difficilement l’élu.

«Quand on se fait élire dans un pays aussi démocratique que le nôtre, on ne pense jamais que l’on peut être tué pour notre rôle d’élu. C’est consternant de la constater» a ajouté le député. Pour lui, le moment le plus difficile de la dernière semaine a été le retour au caucus, dans la même pièce où tout s’est déroulé la semaine dernière. Quant à son désir de demeurer député après un tel événement, il est catégorique : «Je suis encore plus convaincu qu’avant de mon rôle d’élu en démocratie».

M. Dubé a tenu à remercier les électeurs du comté qui lui ont rapidement démonté leur soutien. Il a reçu de nombreux encouragements sur Facebook, par courriel et par téléphone : «Ça fait chaud au cœur» a-t-il ajouté.

Le 22 octobre dernier sur la colline parlementaire, Michael Zehaf-Bibeau, 32 ans, a tué le caporal Nathan Cirillo, ce militaire de 24 ans qu'il montait la garde devant le monument commémoratif, pour ensuite se diriger vers le parlement canadien où il a été abattu à quelques mètres de la salle où se trouvait Matthew Dubé.