Ghislain Lebel
Nuageux

15°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 83%
Vent: SE à 28.97 km/h
vendredi, 18 septembre 2015 10:04

Gilles Duceppe de passage à Chambly

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe était de passage à Chambly pour assister à une soirée de financement avec Yves Lessard, candidat de la formation souverainiste dans Beloeil-Chambly aux élections fédérales du 19 octobre prochain. Pour le chef bloquiste, l’agriculture et le transport des hydrocarbures sont des enjeux locaux de premier plan.

«Dans la région ici, la gestion de l’offre est importante aussi parce qu’il y a beaucoup d’agriculture », lance Gilles Duceppe. La gestion de l’offre est un système dans le domaine agricole qui a pour but d’équilibrer l’offre et la demande pour réguler les prix. Selon lui, le Partenariat transpacifique menace ce mécanisme de régulation des prix. « On va exiger qu’il n’y ait pas de signature de cette entente si la gestion de l’offre est abandonnée », affirme-t-il. Yves Lessard est aussi inquiet face à la potentielle suppression de la gestion de l’offre. « Les producteurs agricoles sont très inquiets. Si jamais [le gouvernement fédéral] abandonne la gestion de l’offre, nous allons perdre beaucoup de fermes », indique le candidat.

Les deux hommes politiques ont aussi parlé du transport des hydrocarbures. Comme il l’a souligné lors de son passage dans la circonscription le 10 septembre dernier, les wagons transportant du carburant sont des «bombes sur rail» et que l’auto-inspection de ces wagons par les transporteurs représente « un conflit d’intérêt très clair ». Les oléoducs sont aussi une méthode de transport du pétrole que conteste le Bloc québécois, comme l’a rappelé Yves Lessard.  « La question du pipeline qui va passer ici et des trains [qui transportent du carburant], on nous demande ce que nous allons faire. La première chose à faire est de dire ‘‘non’. Une fois que c’est dit, on se met en marche », déclare-t-il.

Gilles Duceppe a aussi aborder d’autres enjeux comme la sécurité sur le richelieu et le lac Champlain, les logements sociaux, les emplois des jeunes en région et la santé.

Une pente difficile à gravir

Les électeurs de Beloeil-Chambly, anciennement Chambly-Borduas, ont longtemps porté au pouvoir un député du Bloc Québécois. Le parti souverainiste a remporté la circonscription de 1993 à 2011. Interrogé pour savoir si le passé de la région était un avantage pour faire élire un député bloquiste, Gilles Duceppe a affirmé qu’il ne regardait pas s’il était plus ou moins facile de gagner un siège et que l’important était de gagner. Les plus récentes données compilées par le site Too close to call placent le NPD en tête avec 48% des intentions de vote. Le Bloc arrive deuxième avec 21%.

Par Dominique Degré