Ghislain Lebel
Généralement ensoleillé

8°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 37%
Vent: NNE à 17.70 km/h
mardi, 20 décembre 2016 09:10

Jean-François Roberge dresse un bilan positif de sa dernière année

Le député de Chambly à l’Assemblée nationale, le caquiste Jean-François Roberge, a dressé, cette semaine, un bilan de sa dernière année à moins de deux semaines du Nouvel An. Outre ses dossiers nationaux, lui qui est porte-parole de son parti en matière d’éducation, le député a tenu à rappeler ses actions dans le comté de Chambly.

Jean-François Roberge a officiellement lancé les démarches en vue d’ajouter les secondaires 4 et 5 à Chambly. Tout juste avant la fin des travaux parlementaires, le député a d’ailleurs déposé une pétition approchant les 2 500 signataires à cet effet. « Les secondaires 4 et 5, c’est essentiel pour le développement de Chambly et des environs. Ça fait l’objet d’un large consensus au sein de notre communauté. J’ai présenté notre demande tout de suite après le dépôt de la pétition au ministre Proulx. Nous continuons notre travail dans ce dossier», a-t-il expliqué.

Jean-François Roberge affirme avoir aussi continué le combat en faveur de l’élargissement de la Route 112 entre Chambly, Carignan et Saint-Hubert. Le député a notamment pu mettre la main sur un rapport commandé par le ministère des Transports qui atteste de l’urgence d’agir rapidement afin de dégager cette artère. « Dans le rapport, il est écrit noir sur blanc que sans intervention rapide, les conditions de circulation sur la Route 112 vont devenir catastrophiques, autant sous l’aspect de la fluidité que de la sécurité routière. Sans intervention, on voit que les risques d’accidents de la route explosent pour les prochaines années. Qu’est-ce que le MTQ attend pour agir? »

En parallèle, le député indique avoir continué de travailler pour les intérêts de ses concitoyens à l’Assemblée nationale et dans Chambly. En matière environnementale, M. Roberge a notamment organisé une opération de nettoyage des berges de la rivière Richelieu, en plus de tenir, fin novembre, une vaste consultation sur l’assainissement de la rivière et du Bassin de Chambly. De concert avec le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR), M. Roberge a également procédé à la distribution de plus de 300 arbres aux citoyens de la circonscription. Celui-ci s’est également opposé à l’adoption du projet de loi 106 sur les hydrocarbures, « un projet de loi insidieux qui ne répond pas aux inquiétudes environnementales des Québécois », ainsi qu’au projet Énergie-Est, dont les paramètres actuels sont « tout simplement inacceptables ».

D’ici la pause de Noël et du temps des fêtes,  le député compte aller à la rencontre des citoyens de la circonscription. «Être député, c’est se battre au quotidien pour les intérêts de ses concitoyens. Mais pour faire ça, il faut d’abord les connaître. La relâche parlementaire hivernale est un moment privilégié pour se maintenir connecté avec les préoccupations de la population», conclut le député de Chambly. Si le député se dit fier du travail accompli, il se dit également « très optimiste pour l’année à venir ».