Ghislain Lebel
Généralement nuageux

12°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 81%
Vent: WSW à 28.97 km/h
vendredi, 29 janvier 2016 07:26

Jean-François Roberge espère que le remaniement ministériel amènera stabilité et collaboration dans la région

Le député de Chambly Jean-François Roberge Le député de Chambly Jean-François Roberge

Le député de Chambly et critique en matière d’éducation à la Coalition Avenir Québec, Jean-François Roberge, a commenté, hier, le remaniement ministériel qui a eu lieu à Québec. Celui qui la veille ne s’attendait pas à un changement d’interlocuteur à l’Éducation, s’est inquiété de ce qu’il considère comme de l’instabilité dans ce ministère. « En moins de deux ans, nous aurons connu pas moins de trois ministres de l’Éducation » souligne M. Roberge. Selon lui, ce roulement élevé est un « constat flagrant du manque de vision et d’intérêt des libéraux pour l’Éducation ».

Quant aux autres nominations, le souhait de M. Roberge est global, il désire que ces nouveaux ministres n’agissent pas en confrontation avec les acteurs locaux. Il indique que cela est particulièrement vrai pour son comté de Chambly. « À la Sécurité publique, Lise Thériault était à couteaux tirés avec les villes de Chambly, Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu. Même chose aux Affaires municipales avec M. Moreau, autant dans le dossier du corps de police municipal que dans celui du futur Pôle du savoir de Chambly », a-t-il expliqué. Le député se dit toutefois prêt à travailler avec ses nouveaux interlocuteurs. « Plusieurs problèmes restent entiers. En matière de transports par exemple, la congestion routière sur la 112 et la 116, mais aussi sur l’Autoroute 10 en sont qui doivent être traités en priorité. Il y a aussi beaucoup d’inquiétudes sur le transport en commun. Les citoyens sont exaspérés», a-t-il conclu.