Luc Noiseux
Averses dispersées

4°C

Chambly, Qc

Averses dispersées
Humidité: 93%
Vent: SE à 28.97 km/h
vendredi, 13 octobre 2017 07:59

Un sentier pédestre et une piste de ski de fond promet Denis Lavoie

Dans son point de presse hebdomadaire de l’actuelle campagne électorale, Denis Lavoie, candidat sortant à la mairie de Chambly et chef du parti municipal Action Chambly, a promis qu’un nouveau parc environnemental verrait le jour sur des terrains du secteur qui se trouve à l’arrière de la Ferme Guyon près du parc industriel. Il y voit un sentier pédestre de 6,3 km qui sera converti en piste de ski de fond de 8 km l’hiver.

Ce nouveau sentier devrait être réalisé en zone agricole et fait dans la prochaine année. Dans une deuxième phase, Denis Lavoie aimerait y voir de l’éclairage et des haltes. « Ce qui est intéressant dans ce projet c’est que son entrée se ferait à partir du parc industriel, loin des maisons. Tout le monde aime avoir des parcs, mais il faut considérer que cela amène beaucoup d’achalandage dans un quartier. À cet endroit, ça sera idéal » a-t-il expliqué.

Un bilan environnemental

Lors de ce point de presse dédié à l’environnement, Denis Lavoie a tenu à défendre son bilan en cette matière. « N’oublions pas que mon administration a mis en place Chambly Vert l’avenir. Lors de notre arrivée au pouvoir en 2005, la ville recyclait à 17 %. Ce taux va maintenant atteindre 60 % » a-t-il lancé. Le maire sortant a également souligné sa fierté d’avoir mis sur pied des subventions pour l’achat de boîtes de compost, de couches réutilisables et de barils récupérateurs de pluie. Pour lui, ces gestes font une vraie différence dans la vie des gens. La stabilisation des berges du Bassin de Chambly, déjà entamées par la plantation de diverses essences aborigènes, sera aussi poursuivie dans un prochain mandat.

Un dénigrement aux portes de Chambly

Denis Lavoie se dit victime d’une campagne de dénigrement qui se ferait au détriment de sa formation politique dans le porte-à-porte que font les candidats des différents districts électoraux dans l’actuelle campagne électorale municipale. « Je trouve déplorable que des gens qui aspirent à occuper de telles fonctions nous fassent du «bashing» de la sorte. Les citoyens sont écœurés de cela » s’est indigné l’aspirant maire.

« J’invite les citoyens à fermer la porte à tous ceux qui parleront contre les autres et à ouvrir leur porte à ceux qui veulent parler de leurs idées » a-t-il conclu.