Ghislain Lebel
Clair

18°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 90%
Vent: SW à 17.70 km/h
jeudi, 14 mai 2015 09:03

Hydro-Québec doit rembourser les citoyens, selon Jean-François Roberge

Le député de Chambly Jean-François Roberge trouve indéfendable la position du gouvernement libéral dans le dossier des trop-perçus d’Hydro-Québec. «Refuser ainsi de rembourser les citoyens pour les sommes perçues en trop par la société d’État est tout simplement aberrant», pour le député. Celui-ci se dit particulièrement choqué de cette décision, plusieurs citoyens de du comté de Chambly éprouvant des difficultés à payer leur facture d’électricité.

Lors d’une entrevue accordée au journal la semaine dernière, M. Roberge indiquait à quel point des citoyens, rencontrant des difficultés à payer Hydro Québec et faisant face à un débranchement, viennent demander de l’aide à son bureau. Cette situation n’est pas rare chez ses commettants. «Avec la fin de la saison froide, la société d’État se met à "débrancher" les gens. Au bureau de comté, les appels à ce sujet se multiplient. Lorsqu’un de mes concitoyens de Chambly devant prendre une entente particulière avec Hydro-Québec pour payer ses factures d’électricité sait que la société d’État lui a prélevé dans ce montant près de 300$ en trop et qu’elle ne compte pas lui rembourser, c’est une situation extrêmement frustrante pour lui».

«L’attitude du gouvernement est d’autant plus déplorable dans ce dossier que celui-ci, lors de l’adoption sous bâillon du projet de loi 20, a inséré une close exonérant la société d’État du remboursement de ces sommes. Le gouvernement libéral, en toute connaissance de cause, a légiféré afin d’empêcher les citoyens de toucher un remboursement auquel ils avaient droit. C’est inadmissible!», soutient M. Roberge.

Rappelons qu’il a été révélé cette semaine à l’Assemblée nationale qu’Hydro-Québec avait perçu ces dernières années plus de 1,4 milliards de dollars en trop auprès des citoyens du Québec. Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a refusé d’exiger qu’Hydro-Québec retourne ces sommes aux consommateurs.