mardi, 02 avril 2019 16:19

Steeves Demers contre Démocratie Chambly dans le district 8

Steeves Demers Steeves Demers

Steeves Demers, ancien conseiller municipal et ex-chef de Démocratie Chambly annonce aujourd'hui qu'il se présentera comme candidat indépendant lors de l'élection municipale partielle qui se tiendra dans le quartier des Grandes-Terres.

Il sera donc opposé à Julie Daigneault, candidate du parti Démocratie Chambly, parti qu’il a fondé et quitté suite à la dernière élection municipale où il a été défait à la mairie. « J’ai discuté avec les représentants de Démocratie Chambly. Ils avaient une bonne candidate à présenter. Je respecte cela. Mais pour moi il était clair que j’allais me lancer dans cette élection. C’est le quartier que j’ai représenté durant de nombreuses années et c’est celui où je vis. Je suis heureux d’être indépendant. Ma seule volonté est que le conseil de Ville sois enfin sain et je compte y retourner» a-t-il expliqué en entrevue.

Selon M. Demers, le manque de transparence du conseil municipal, la venue de l'UPAC à Chambly et la mise en tutelle de la ville l'ont convaincu de revenir en politique pour y défendre les intérêts du quartier et de l'ensemble des citoyens.

« J'ai été le premier en 2013 à dénoncer ouvertement le climat malsain au conseil municipal et les nombreuses infractions aux règles éthiques. Alors que plusieurs on fait semblant de ne rien voir, j'ai dénoncé haut et fort les pratiques plus que douteuses de l'administration du maire Lavoie. Or, malgré les campagnes mensongères dont j'ai été la cible, j'ai conservé le cap et œuvré avec honnêteté et transparence à défendre les intérêts collectifs et régler les enjeux du quartier des Grandes-Terres. Malgré la tempête, c'est en travaillant avec les gens que j'ai acquis mon expérience et renforcé les valeurs qui me guident depuis », a déclare M. Demers.

Économiste de métier, M. Steeves Demers a représenté le quartier des Grandes Terres de 2005 à 2013. Il a siégé sur de nombreux comités et possède une expérience municipale certaine.

Quant à la façon dont il entrevoit la prochaine campagne à l’élection partielle, Steeves Demers s’attend à tout. « On ne sait pas encore qui représentera le parti Action Chambly. Moi, si j’étais eux j’aurais honte de me présenter sous cette bannière» a-t-il attaqué.