vendredi, 24 août 2018 07:47

Projections électorales : Jean-François Roberge devancerait ses adversaires

Jean-François Roberge Jean-François Roberge Marie-Eve Ducharme

C’est hier que le premier ministre Philippe Couillard a annoncé le début de la campagne électorale provinciale qui mènera à la tenue d’élections générales au Québec le 1er octobre.  Dans le comté de Chambly, l’actuel député caquiste, Jean-François Roberge, sollicitera un deuxième mandat. Selon le populaire site Internet toclosetocall.ca, simulateur de résultats électoraux, si la tendance se maintient, il devrait aller chercher 48,9% des votes dans le comté de Chambly. Les libéraux (François Villeneuve) et les péquistes (Christian Picard) devraient respectivement récolter 11,3% et 24,7% des votes. De leur côté, les solidaires (Francis Vigeant) amasseraient 9,3 %. Les Verts, les conservateurs et les néodémocrates du Québec se partageraient la balance des votes.

Les résultats de ce site Internet se basent sur les données des derniers sondages nationaux ainsi que sur les résultats des dernières élections générales par comté. Soulignons que les résultats de ces projections sont basés exclusivement sur des statistiques et des probabilités. En aucun temps, le facteur humain n’est considéré. Une campagne promet, règle générale, de nombreux revirements qui n’ont rien à voir avec de savants calculs, mais bien avec les êtres humains. C’est la raison pour laquelle les candidats, tous partis confondus, ne prennent jamais rien pour acquis.

Lors du début de la campagne du dernier scrutin provincial de 2014 dans Chambly, ce même site avait estimé que le député sortant et ministre péquiste de la Justice, Bertrand St-Arnaud, remporterait l’élection avec 44,7 % des votes. Son adversaire caquiste, Jean-François Roberge, devait rafler 23,3 % du suffrage. Le soir de l’élection, M. Roberge avait plutôt récolté 34,4 % des voix alors que M. St-Arnaud était arrivé en deuxième place avec 33,09 %.