Partiellement nuageux

17°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 92%
Vent: W à 28.97 km/h
mardi, 05 octobre 2010 01:00

Six ans de prison pour le pédophile Thierry Massimo

L'entraîneur de soccer Thierry Massimo, coupable d'avoir agressé sexuellement une multitude de jeunes joueurs sous sa garde, a été condamné le 1er octobre dernier au Palais de justice de Longueuil à six ans de pénitencier. C’est le juge Marc Bisson qui a prononcé la sentence. Dans le box des accusés, Thierry Massimo n'a pas bronché pendant le prononcé de la peine qui a duré presque deux heures. Compte tenu du temps déjà purgé en détention préventive, Massimo devra demeurer en prison encore près de quatre années.

La mère à l'origine de la dénonciation s’est dite satisfaite du jugement. « Bien sûr, j'aurais préféré qu'il reste en prison 30, 40 ans, mais le sérieux avec lequel le juge a étudié tous les facteurs me fait beaucoup de bien. » Dans son jugement, le magistrat a relevé les faits troublants de celui qui avait plaidé coupable aux 26 chefs d'accusation qui pesaient contre lui, en mars dernier, pour des gestes posés sur des joueurs âgés de 12 à 16 ans. Ainsi, si les jeunes refusaient de lui obéir, il leur offrait moins de séances d'entraînement de soccer, leur passion. Le juge Bisson a mentionné que l'accusé avait abusé de la confiance des enfants et des parents, et qu'il avait planifié ses gestes sur une longue période. « Si la suspension qui lui fut imposée par la ligue de soccer, son arrestation, la médiatisation de celle-ci, l'enquête sur remise en liberté qui a suivi, la séparation avec sa conjointe ainsi que les conditions de remise en liberté n'ont pas été des éléments assez dissuasifs, il faut nécessairement en conclure que le risque de récidive est toujours bien présent. » On se souvient que Massimo avait été appréhendé près d’un terrain de soccer de Chambly, en septembre 2009, alors qu’il assistait, caché dans un boisé, à un match auquel participaient plusieurs de ses présumées victimes. Arrêté une première fois le 10 juillet 2009 à Longueuil, il avait été relâché sous certaines conditions qui lui interdisaient entre autres d’approcher ses présumées victimes, d’avoir des contacts avec des personnes âgées de moins de 18 ans, de communiquer avec des membres des équipes de soccer et d’utiliser un ordinateur. Thierry Massimo était entraîneur de l'équipe des garçons de 14 ans de calibre AAA des Celtix du Haut-Richelieu. Il a aussi œuvré avec l’Association régionale de soccer de la Rive-Sud (ARSRS) en plus de participer au programme Sports-Études du Collège Français de Longueuil, notamment comme entraîneur des gardiens de but.