×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 64
 
jeudi, 15 février 2018 09:15

Conseil municipal de Chambly : assemblée extraordinaire expéditive

C’est à 16h le 14 février que c’est ouvert la séance extraordinaire du Conseil municipal de la Ville de Chambly. L’audience était restreinte pour l’occasion étant donné l’heure de convocation et le peu de délai dans l’annonce de la tenue de cette séance. L’auditoire était sous la surveillance d’agent de sécurité comme c’est devenu l’habitude dans ces occasions.

Une période des questions abrégée

Contrairement à ce que nous avons pu observer lors des dernières séances du conseil, peu de gens se sont présentés au micro pour adresser leurs questions aux élus. Une tentative de monsieur Patrick Dufresne d’ouvrir le débat sur la captation vidéo a été vaine. Le maire Denis Lavoie a rapidement pris le contrôle de la salle et demandé à ce que les questions portent sur les points à l’agenda du jour seulement. Ceci a mis fin à la période de question puisque aucun membre de l’assistance ne s’est manifesté.

Un ordre du jour allégé

L’ordre du jour de cette séance convoquée d’urgence par l’administration présentait peu de points. Seulement quatre dossiers étaient visés par cette convocation et aucun ne semblait nécessiter une telle procédure. Celui qui a soulevé le plus de questions de la part des membres de l’opposition fût l’approbation d’embauche d’un agent de suivi. Il s’agirait d’un poste non-syndiqué, à une journée et demi par semaine pour un contrat à durée déterminée. La personne choisie sera responsable de traiter les différentes demandes de la population et de faire le lien entre les différents intervenants. Les membres de l’opposition ont voté contre cette embauche malgré le besoin, selon les arguments du maire, de désembourber d’autres employés administratifs.

Marie-Eve Ducharme